Le président Evkourov entre la vie et la mort
Publié

Le président Evkourov entre la vie et la mort

Le dirigeant de la région autonome d'Ingouchie, dans le sud de la Russie, a été grièvement blessé lundi lors d'un attentat. Trois de ses gardes du corps sont morts.

«Il y a eu une tentative d'assassinat visant le président Iounous-Bek Evkourov. Son état est sérieux», a déclaré le porte-parole du président, selon qui l'attaque a eu lieu vers 08h30 locales.

Le convoi du dirigeant ingouche a été touché par l'explosion d'un engin lors de son passage, ont rapporté les agences ITAR-TASS et Interfax, ajoutant que trois gardes du corps ont été tués. Selon certaines informations de presse, le frère du président figure parmi les morts.

«Acte terroriste», selon les autorités

Les forces de sécurité ont été mises en état d'alerte renforcée, ont ajouté ces sources. Le président Evkourov a été hospitalisé et se trouve dans «un état très grave», a indiqué ITAR-TASS en précisant qu'une équipe de médecins a été envoyée en Ingouchie depuis Moscou.

«L'attaque contre le président d'Ingouchie, Iounous-Bek Evkourov, est un acte terroriste. C'est l'action de bandits», a quant à lui dénoncé le président russe Dmitri Medvedev, cité par les agences russes, lors d'une réunion d'urgence avec le patron du FSB, Alexandre Bortnikov, et le ministre de l'Intérieur Rachid Nourgalev.

«Ces derniers temps, le président d'Ingouchie a beaucoup oeuvré pour rétablir l'ordre et la paix civile dans la république. Cela ne plaît pas aux bandits», a ajouté le chef de l'Etat sur un ton très grave, selon des images retransmises à la télévision russe.

lessentiel.lu avec AFP

Ton opinion