Photos compromettantes – Le prince William mettrait à mal la sécurité

Publié

Photos compromettantesLe prince William mettrait à mal la sécurité

Des images montrant l'héritier royal en action sur sa base de la Royal Air Force ont été retirées précipitamment de son site officiel.

Les photos destinées à expliquer le rôle du prince William laissaient apparaître des mots de passe et d'autres informations sensibles, selon le ministère de la Défense britannique.

Les photos destinées à expliquer le rôle du prince William laissaient apparaître des mots de passe et d'autres informations sensibles, selon le ministère de la Défense britannique.

AFP

Certains des clichés du prince William laissaient apparaître des informations confidentielles, a indiqué mardi le ministère de la Défense. Ces photos étaient destinées à donner un aperçu des tâches quotidiennes assumées par le petit-fils de la reine, qui a rejoint en septembre 2010 un escadron de la RAF dans l'île d'Anglesey, à la pointe ouest du Pays de Galles, où il est pilote de recherche et de secours.

Sur ces clichés, on voyait notamment le prince dans différentes situations, vérifiant son hélicoptère, se reposant avec ses collègues pendant les périodes d'accalmie ou encore s'entraînant sur des ordinateurs. «Ces photos n'avaient pas été correctement expurgées et elles laissaient apparaître des mots de passe, des noms d'utilisateurs du ministère de la Défense et des écrans d'ordinateurs d'un système informatique d'accès restreint», a indiqué le ministère de la Défense.

Mission de quatre mois en Afghanistan pour le prince Harry

Les mots de passe et nom d'utilisateurs ont été changés à titre de précaution et les photos ont été retraitées pour faire disparaître les éléments confidentiels, avant d'être remises en ligne, selon la même source. Un porte-parole des services du prince a précisé que ces photos avaient été «fournies par le ministère de la Défense» et que toutes les «questions de sécurité relevaient du ministère».

Le frère de William, le prince Harry, qui pilote des hélicoptères de combat, séjourne pour sa part actuellement en Afghanistan dans le cadre d'une mission de quatre mois.

Ton opinion