Grande-Bretagne – Le prince William répond aux critiques

Publié

Grande-BretagneLe prince William répond aux critiques

Le duc de Cambridge explique lors d'une rare interview qu'être la cible d'accusations dans les tabloïds «fait partie du boulot».

Le prince William répond ce mardi aux questions de la chaîne ITV News.

Le prince William répond ce mardi aux questions de la chaîne ITV News.

Lors d'une rare interview télévisée accordée à la chaîne ITV News, le prince William a défendu son agenda et tenté d'expliquer son action à l'échelle internationale en faveur de la protection des espèces, quelques semaines après avoir été qualifié de «paresseux» par des médias britanniques.Le jeune père affirme que son travail de lobbying environnemental prend une large partie de son temps et qu'il y tient malgré le mécontentement de certains, afin d'avoir un impact sur le monde.

«Je ne voulais pas avoir 40 ou 50 ans, faire le bilan et me dire que j'aurais pu dire quelque chose à ce sujet mais que je ne l'ai pas fait parce que j'avais peur de ce qu'on dirait ou penserait de moi», a-t-il lâché. Interrogé au sujet de sa propre frustration face à l'agressivité de certains médias ces dernières semaines envers la famille royale, il répond simplement (non sans avoir essayé d'esquiver la question): «Cela fait partie du boulot.

Les critiques «font partie du boulot»

Aujourd'hui, on devrait parler de l'urgence du braconnage. Je veux me tourner vers mes enfants et mes amis, parler aux autres personnes de mon âge, et savoir qu'on a fait une différence, qu'on a contribué à réparer quelque chose, qu'on a donné de l'espoir. C'est cela qui devrait remonter le moral de tout le monde et amener à la réalisation qu'il y a de l'espoir, qu'on peut réparer les choses.» Cet entretien intervient après que la presse britannique a accusé le duc de Cambridge de rechigner à assumer son rôle d'héritier et de cultiver le secret autour de sa vie privée. Ce dernier avait autorisé la publication au compte goutte de quelques photos (mises en scène) de ses vacances sur les pistes des Alpes françaises le 7 mars dernier.

Le couple s'est attiré une volée de bois vert, le Sun titrant: «Will le paresseux emmène sa famille skier». Le mois dernier, le quotidien, pourtant très pro-monarchie, avait souligné qu'il n'avait assumé que 122 engagements officiels en 2015 contre 341 pour sa grand-mère de 89 ans, la reine Elizabeth II. William, qui est pilote d'hélicoptère pour un service de secours, ne consacre par ailleurs à son «emploi» que 80 heures par mois, selon le Daily Mail. La défiance du jeune homme pour les médias est connue de longue date et réside dans le fait qu'il les tient en partie responsables de la mort de sa mère Diana dans un accident de voiture à Paris en 1997.

(L'essentiel/che )

Ton opinion