Football – Le Progrès croque Dudelange au finish

Publié

FootballLe Progrès croque Dudelange au finish

Le Progrès s’est imposé (2-3) au bout du suspense mercredi à Dudelange en BGL Ligue.

Emmanuel Francoise a fait très mal à Dudelange.

Emmanuel Francoise a fait très mal à Dudelange.

Gerry Schmit

«On savait qu’il fallait gagner et on l’a fait », auteur du but de la victoire du Progrès face au F91 dans le temps additionnel (2-3), Emmanuel Françoise était aux anges après la rencontre. Sa tête salvatrice sur un corner a permis à son équipe de se replacer dans la course au titre.

Les quelque 600 spectateurs présents au stade ont vu en première mi-temps Sekou Keita faire étalage de ses qualités de renard des surfaces. La recrue hivernale du F91 a d’abord conclu, seule devant les buts, une superbe percée d’Antoine Bernier sur son côté gauche (4e, 1-0). L’ancien joueur de Cholet a ensuite fait à nouveau parler son sens du but en étant à l’affût d’un tir lointain de Danel Sinani difficilement repoussé par Sebastien Flauss (26e, 2-1).

Françoise, super héros

Car entre temps, Niederkorn est revenu dans le match par Christian Silaj sur une frappe déviée par Thibaut Lesquoy (1-1, 19e). La suite du premier acte a été un véritable déluge d’occasions pour les deux équipes qui n’ont pas réussi à trouver la faille.

Au retour des vestiaires, Roland Vrabec a décidé d’opérer un triple changement pour redynamiser son équipe. Bien lui en a pris, car c’est un des entrants, Ben Vogel, qui a permis au Progrès de revenir en reprenant victorieusement de la tête un corner (2-2, 69e). Christian Silaj (73e) et Emmanuel Françoise (76e) auraient même pu faire passer Niederkorn devant mais Jonathan Joubert était bien concentré. En fin de rencontre, Ryan Klapp a failli permettre au F91 de rafler la mise grâce à sa tête (87e) mais c’est finalement Emmanuel Françoise qui a enfilé son costume de super héros pour le Progrès (3-2, 90e).

(Nicolas Grellier/L'essentiel)

Ton opinion