Texte final – Le projet de loi sur l'IVG a été amendé
Publié

Texte finalLe projet de loi sur l'IVG a été amendé

LUXEMBOURG - Les députés ont validé ce mercredi matin les derniers amendements au projet de loi sur l'avortement. La deuxième consultation pour les femmes qui doivent avorter est maintenue.

La deuxième consultation pour les femmes qui doivent avorter est maintenue.

La deuxième consultation pour les femmes qui doivent avorter est maintenue.

AFP

L'opposition n'aura pas réussi à se faire entendre. Déi Gréng réclamaient ainsi la suppression de la deuxième consultation pour les femmes qui doivent avorter. Une disposition qui reste d'actualité et fait partie du texte final voté ce mercredi matin.

La Commission juridique a en effet réussi à se mettre d’accord sur une série d’amendements concernant l’Interruption volontaire de grossesse (IVG). Les députés CSV, LSAP et ADR se sont exprimés en faveur des amendements proposés, tandis que les membres des groupes DP et Déi Gréng ont voté contre.

Autre disposition votée ce mercredi matin: la notion «de détresse psychologique et sociale» est abandonnée au profit du terme «détresse». Désormais (si le texte est voté), si une femme veut avorter sa condition psychologique et sociale n'importe plus. Les amendements attendent maintenant l’avis du Conseil d’État. Gilles Roth (député CSV), espère «un vote final pour l'automne prochain».

(L'essentiel Online)

Ton opinion