Le quartier européen de Bruxelles va s'humaniser
Publié

Le quartier européen de Bruxelles va s'humaniser

Christian de Portzamparc a été chargé d'humaniser
le quartier européen
de la capitale belge.

L’Union européenne et la région bruxelloise ont choisi le Français Christian de Portzamparc pour humaniser le quartier européen de Bruxelles, décrié en Belgique comme un exemple d’urbanisation ratée des années 60 et 70.

Cette équipe a remporté un concours urbanistique destiné à réaliser un «lifting» de la rue de la Loi, - l’artère partant du rond-point Schuman, où sont installés la Commission européenne et le Conseil de l’UE, et autour de laquelle se concentrent les institutions européennes.

La Commission y dispose déjà de bâtiments emblématiques et entend y recentrer dans les prochaines années 230 000 mètres carrés de bureaux dispersés dans le quartier européen. «Beaucoup voient encore le quartier européen comme un ghetto urbain», a reconnu le commissaire européen chargé de l’administration, Siim Kallas, pour qui il faut «s’éloigner d’une conception du "tout bureaux" et trouver un projet urbain et architectural fort».

Il s’agit de «passer d’une rue corridor à une rue ouverte, avec la création d’espaces publics», a résumé le président de la région de Bruxelles-Capitale, Charles Picqué.

Le projet prévoit aussi une «verdurisation» du quartier, a-t-il souligné, évoquant des jardins et des espaces verts ainsi qu’une ligne de tramway en site propre «qui pourrait tourner en boucle dans le quartier européen». La transformation se fera progressivement et prendra au moins quinze ans.

Ton opinion