Commerce – Le Québec veut plus d'échanges avec la France

Publié

CommerceLe Québec veut plus d'échanges avec la France

Le Premier ministre québécois, François Legault, a dit vouloir «doubler» les échanges commerciaux entre la Belle Province et la France.

Le Québec veut «doubler» ses échanges commerciaux avec la France.

Le Québec veut «doubler» ses échanges commerciaux avec la France.

AFP

Les échanges commerciaux entre la France et le Québec plafonnent à moins de 5 milliards de dollars canadiens (3,3 milliards d'euros), soit moins de la moitié des échanges entre le Québec et le Texas par exemple. «Cinq milliards, c'est rien. Il faut doubler ça», a déclaré M. Legault, dans une entrevue à la chaîne francophone TV5Monde. La France n'est que le troisième partenaire commercial du Québec au sein de l'Union européenne, derrière le Royaume-Uni et l'Allemagne.

Les échanges commerciaux entre le Québec et la France, malgré l'amitié étroite qui les unit, «représentent à peu près trois jours d'échanges avec les États-Unis», a souligné M. Legault. «Au Québec, 70% de nos exportations vont vers les États-Unis. 70% de nos œufs sont dans le panier américain», a regretté l'homme d'affaires multimillionnaire, élu sur la promesse de donner aux relations internationales du Québec un «accent beaucoup plus commercial».

Arrivé dimanche à Paris, M. Legault a entamé sa visite par une rencontre avec l'écrivain Dany Laferrière, premier Québécois et Haïtien à avoir rejoint la prestigieuse Académie française. Lundi, il s'entretiendra notamment avec son homologue français Édouard Philippe, puis avec Emmanuel Macron.

(L'essentiel/afp)

Ton opinion