Ligue des champions - Demi-finale – Le Real humilie le Bayern et part en finale

Publié

Ligue des champions - Demi-finaleLe Real humilie le Bayern et part en finale

Le Real Madrid a gagné 4-0 face au Bayern Munich! Sergio Ramos et Ronaldo ont signé chacun un doublé. Une terrible claque pour le Bayern, champion en titre.

Cristiano Ronaldo est entré mardi dans la légende de la Ligue des champions en devenant, grâce à un doublé, le premier joueur à inscrire 16 buts en une seule édition de la prestigieuse compétition. «CR7» dépasse ainsi Lionel Messi (2011-12/Barcelone) et José Altafini «Mazzola» (1962-63/AC Milan), co-détenteurs d'une marque restée jusque là à 14 buts.

Le Portugais, à la finition d'un mouvement porté par Benzema et Bale, a d'abord marqué du pied droit son 15e but de la saison en C1 à la 34e minute (3-0 pour ce moment là pour le Real). Et il a encore trompé Neuer, le gardien des tenants du titre, le Bayern Munich, en toute fin de match sur un somptueux coup-franc (90e, 4-0). Pourquoi pas, maintenant, viser le record d'un autre attaquant mythique de la «Maison blanche», Raul, meilleur buteur de l'histoire de la C1 avec 71 buts à partir de la phase de poules? Ronaldo n'en est pas loin avec 66 buts dans cette catégorie. Et dire que le Portugais a été blessé cette saison, absent au printemps trois semaines en raison de gênes persistantes au genou gauche puis d'une blessure à la cuisse gauche.
Sa participation à la demi-finale aller n'avait été confirmée que moins de deux heures avant le match mercredi dernier.

«L'important ? Gagner des titres»

Il n'avait pas marqué à Madrid à l'aller, mais au retour, il a trouvé la cible, deux fois. Ce record témoigne en tout cas d'une saison faste pour l'attaquant de Madère, sur et en dehors des terrains. Il a signé en septembre un nouveau contrat mirobolant avec le Real Madrid, a obtenu en janvier son deuxième Ballon d'Or après 2008, et il pointe actuellement en tête du classement des buteurs de la Liga (30 buts) et de la C1 (16 buts).

Mais même si ces statistiques flattent l'ego du Portugais, elles resteront toujours accessoires par rapport aux trophées, comme il l'a expliqué en début de saison. «Je crois que les records sont faits pour être battus. Mais ce n'est pas ma priorité parce que je crois que ces choses se font de manière naturelle. L'important sera de gagner des titres», a souligné Ronaldo mi-septembre, au moment de signer sa prolongation de contrat jusqu'en 2018. Entrer dans la légende merengue, à ses yeux, passe davantage par le fait de garnir la galerie des trophées du Real, où une place est prête depuis 2002 pour la tant attendue «Decima», la dixième C1 de l'histoire du club.

La Ligue des champions, Ronaldo l'a déjà gagnée. C'était en 2008 et c'était sous le maillot de son précédent club, Manchester United. Or, depuis son arrivée à Madrid en 2009, il n'a pas dépassé le stade des demi-finales dans cette compétition.
Le défi est clair: pour faire taire ceux qui l'ont sifflé après le clasico perdu contre le FC Barcelone (4-3), «CR7» doit gagner la plus belle, la plus prestigieuse des compétitions de clubs. "«Je n'ai pas de doute qu'un jour ou l'autre nous gagnerons la "Decima" et, comme nous avons de grands joueurs, un grand entraîneur, je suis convaincu que ce sera cette année»", a assuré Ronaldo mi-septembre. Finalement, les records importent peu: seule compte cette promesse.

(L'essentiel/AFP)

Ligue des champions - Demi-finales retour

Mardi 29 avril

Bayern Munich - Real Madrid 0-4

(Match aller 0-1)

Le Real Madrid se qualifie pour la finale.

Mercredi 30 avril

Chelsea - Atlético Madrid

(Match aller 0-0)

La finale se jouera à Lisbonne le 24 mai.

Ton opinion