Ligue des champions - Demies – Le Real Madrid croit très fort en son étoile

Publié

Ligue des champions - DemiesLe Real Madrid croit très fort en son étoile

Stars et grosses batailles en perspective: le déplacement du Real Madrid de Ronaldo chez le Manchester City de De Bruyne promet une belle empoignade ce mardi soir (20h45).

Le Belge Kevin De Bruyne sera un des principaux atouts de Manchester City face au Real ce mardi soir.

Le Belge Kevin De Bruyne sera un des principaux atouts de Manchester City face au Real ce mardi soir.

AFP/oli Scarff

Si le Real, fort de son armada et de son incomparable expérience des joutes européennes à ce stade de la compétition, part avec un avantage, celui-ci reste léger. City, bien que néophyte dans le dernier carré, a du répondant et une solidité à faire valoir.

Les Merengues, qui s'étaient offerts leur «Decima» (10e titre continental) aux dépens de l'Atlético Madrid en 2014, lors d'une finale très engagée jusqu'à la prolongation (4-1 a.p.), croient fort en leurs chances d'enchaîner avec la «undecima» (11e). Le Real est «probablement dans sa meilleure forme» cette saison, a assuré lundi son entraîneur Zinédine Zidane.

Éviter d'être suffisants

Depuis la reprise en mains de l'équipe par l'ex-meneur des Bleus, les Madrilènes se sont réveillés. Et, dans le sillage de leur exploit réalisé en avril au Camp Nou contre le Barça (2-1), après avoir été mené au score et en dépit d'une infériorité numérique, ils sont même revenus en course pour le titre en Liga (3e à un point de l'Atlético et du Barça à trois journées du terme).

Auteurs d'une «remontada», grâce à un triplé de l'inévitable Cristiano Ronaldo, en quart de finale contre Wolfsburg, qu'ils avaient pris à la légère à l'aller (0-2, 3-0), les Merengues savent qu'ils devront cette fois éviter d'être suffisants à Manchester, face à une formation qui a retrouvé des couleurs ces dernières semaines et va récupérer plusieurs cadres longtemps blessés (Kompany, Sterling).

Sans eux, les Citizens n'étaient pas favoris contre le Paris SG en quart de finale, mais ils ont beaucoup mieux abordé le rendez-vous que les Parisiens (2-2, 1-0), grâce, surtout, au brillant Kevin De Bruyne, buteur aux deux matches et qui sera, avec Sergio Aguero, à surveiller comme le lait sur le feu par la défense madrilène. Le Real, lui, devrait encore et toujours compter sur son étoile Ronaldo, qui a été ménagé ce week-end pour chasser un point de contracture. Karim Benzema, également victime d'un problème musculaire, est lui plus incertain.

(L'essentiel/AFP)

Ronaldo vise le record

Le Portugais Cristiano Ronaldo a l'occasion mardi d'égaler voire battre son record de 17 buts inscrits en une édition de Ligue des champions. CR7 domine le classement des buteurs de C1 avec 16 réalisations cette saison et 93 au total. Il avait marqué 17 buts en 2013-14, l'année de la «Decima», la 10e Ligue des champions remportée par le Real. Dans la lutte pour la place de dauphin, Robert Lewandowski et Thomas Müller (Bayern Munich) sont côte à côte avec 8 buts.

Les demi-finales allers

Mardi

Manchester City - Real (20h45)

Mercredi

Atlético Madrid - Bayern (20h45)

Les matches retours auront lieu les 3 et 4 mai prochains.

Yaya Touré forfait?

Le milieu ivoirien de City devrait être indisponible pour la demi-finale aller contre le Real Madrid, en raison d'une blessure musculaire, a annoncé lundi son entraîneur Manuel Pellegrini. L'Ivoirien âgé de 32 ans, touché samedi en fin de match contre Stoke (4-0) en championnat, ne s'est pas entraîné lundi et la paire Fernando-Fernandinho pourrait être alignée mardi. Laissé au repos samedi, le capitaine Vincent Kompany est en revanche opérationnel.

Ton opinion