Le récital à 71 points de Damian Lillard, un joueur à part

Publié

NBALe récital à 71 points de Damian Lillard, un joueur à part

Damian Lillard a affolé les compteurs avec un record de 71 points lors du succès de Portland contre Houston (131-114), dimanche en NBA. Une performance fantastique pour un joueur spécial.

Thomas Holzer
par
Thomas Holzer
Damian Lillard a marqué 71 points contre Houston.

Damian Lillard a marqué 71 points contre Houston.

Portland Trail Blazers

Damian Lillard est-il le joueur le plus sous-estimé de l'histoire de la NBA? Le meneur des Portland Trail Blazers a affolé les compteurs dimanche soir, inscrivant 71 points dans la victoire contre les Houston Rockets (victoire 131 - 114) pour égaler la meilleure marque de la saison détenue par Donovan Mitchell (Cleveland Cavaliers). Le meneur est, en outre, passé à une unité d'égaler le record de Klay Thompson du nombre de paniers à trois points inscrits dans un match.

Une performance XXL qui n'a rien d'une poussée de fièvre passagère, tant le joueur marche sur l'eau depuis plusieurs semaines. Sa victoire «au buzzer» au concours à trois points fut l'un des (rares) grands moments du All Star Game à Salt Lake City, le week-end précédent. Leader incontestable et incontesté des Blazers, il a reçu l'ovation qu'il méritait à la fin du match. «Je dois essayer de faire ce que je peux pour m'assurer que nous gagnons. Je voulais être en mode attaque. Je l'ai fait et je suis resté agressif», a-t-il simplement déclaré à la fin du match.

Une nouvelle démonstration en mode de sacerdoce pour la star de 32 ans, qui porte son équipe depuis plus de onze saisons. Longtemps snobé du match aux étoiles, il n'a jamais véritablement pu compter sur un effectif à la mesure de son talent, devant se contenter d'une simple finale de conférence en 2019. Un maigre bilan pour un joueur resté fidèle à sa franchise, malgré des résultats en dents de scie.

Si ses performances sont époustouflantes, les Blazers sont seulement 11e de la conférence Ouest, loin des places directement qualificatives pour les play-offs. Dans l'état actuel, impossible d'imaginer Lillard et la franchise du nord-ouest des États-Unis remporter le titre en fin de saison. Une quête impossible qui pourrait sonner comme un goût d'inachevé pour un joueur spécial à la personnalité attachante.

Le joueur le plus décisif de sa génération

En dehors des parquets, Damien Lillard se mue en tantôt en père de famille modèle, tantôt en rappeur à la carrière honorable sous le pseudonyme de «Dame D.O.L.L.A.». Sur le terrain, il s'est imposé comme le joueur le plus «clutch» de sa génération, faisant des tirs décisifs venus d'ailleurs sa marque de fabrique au sein d'une ligue toujours plus concurrentielle. Dimanche soir, il a également inscrit son nom au Panthéon des plus grands scoreurs de l'Histoire.

«Je n'avais jamais vu ça auparavant», a déclaré son entraîneur Chauncey Billups après ce récital. Et le technicien a vu passer quelques phénomènes. Lorsqu'il évoluait aux Detroit Pistons en tant que joueur, il a notamment affronté (et battu) le regretté Kobe Bryant lors des finales NBA 2004…

Les résultats de la nuit

Denver - LA Clippers 134 - 124 (a. p.)

Cleveland - Toronto 118 - 93

Portland - Houston 131 - 114

Oklahoma City - Sacramento 115 - 124

Golden State - Minnesota 109 - 104

Atlanta - Brooklyn 129 - 127

Chicago - Washington 102 - 82

Dallas - LA Lakers 108 - 111

Milwaukee - Phoenix 104 - 101

Ton opinion

2 commentaires