Au Luxembourg – Le reclassement professionnel va évoluer
Publié

Au LuxembourgLe reclassement professionnel va évoluer

LUXEMBOURG - Jeudi, les députés devraient mettre un point final au texte sur le reclassement professionnel. Une loi très attendue.

Aujourd’hui, les procédures de reclassement peuvent prendre plus d’un an. La réforme doit changer cela.

Aujourd’hui, les procédures de reclassement peuvent prendre plus d’un an. La réforme doit changer cela.

Réclamée de longue date par les syndicats, la réforme du reclassement professionnel prend forme petit à petit et sera sans doute votée avant les congés d’été, pour une mise en application dès la rentrée de septembre.

Dans les faits, les personnes reclassées, c’est-à-dire inaptes à certaines tâches mais pas au point d’être considérées comme invalides, n’apparaîtront plus dans les statistiques des demandeurs d’emploi. «Elles auront un statut à part entière», assure le président de la commission du Travail, Georges Engel (LSAP).

Assurer une continuité

Dans un avis datant de la fin de l’année dernière, la Chambre des salariés (CSL) demandait une protection renforcée des personnes en attente de reclassement pendant un an au moins. Jeudi, les députés devront voir si oui ou non il y a lieu de prolonger les mesures de protection dans la mesure où la réforme prévoit de raccourcir les délais avant qu’un reclassement ne soit prononcé.

Autre changement concret pour les personnes en attente d’une décision de la médecine du travail, l’instauration d’une indemnité professionnelle d’attente cotisable. Elle permettra d’une part d’assurer une continuité de revenu mais aussi une continuité dans les cotisations pour la retraite.

(Patrick Théry)

Ton opinion