Rallye d'Allemagne – «Le risque zéro n’existe pas»

Publié

Rallye d'Allemagne«Le risque zéro n’existe pas»

KONZ - Alors que l’état du blessé grave s’est stabilisé, le porte-parole du rallye d’Allemagne assure que toutes les normes de sécurité ont été respectées.

«L'état du blessé est stable, il s’améliore», a confié à L’essentiel Online, Kay-Oliver Langendorff, porte-parole de l'ADAC Rallye Deutschland. Cet homme, âgé de 66 ans, a été grièvement blessé jeudi après-midi sur le parcours du rallye après avoir reçu une roue en pleine tête. Pneu qui venait de la voiture du pilote péruvien Nicholas Fuchs. Les trois autres blessés – une femme et deux hommes – n’ont été que plus légèrement blessés et ont pu sortir de l’hôpital dès jeudi soir.

Selon la police de Trèves, la roue a été catapultée à plus de 30 mètres. «Les spectateurs étaient installés dans une zone sécurisée», a confirmé son porte-parole Karl-Peter Jochem. Les mesures de sécurité étaient-elles suffisantes? «Dans le sport automobile, le risque zéro n’existe pas. Le risque est toujours présent même si je ne veux pas banaliser cet accident», a conclu Kay-Oliver Langendorff.

(ks/L'essentiel Online)

Ton opinion