Attaque de Berlin – Le routier polonais a pris une balle dans la tête
Publié

Attaque de BerlinLe routier polonais a pris une balle dans la tête

L’autopsie a révélé que le chauffeur polonais, présent sur le siège passager du camion fou, avait été grièvement blessé quelques heures avant l’attaque.

This picture taken on December 22, 2016 shows the Christmas market near the Kaiser-Wilhelm-Gedaechtniskirche (Kaiser Wilhelm Memorial Church) in Berlin. 
Sombre but determined not to be cowed, visitors flocked to a Berlin Christmas market as it reopened three days after being struck by a deadly truck assault that shocked Germany. / AFP PHOTO / dpa / Michael Kappeler / Germany OUT

This picture taken on December 22, 2016 shows the Christmas market near the Kaiser-Wilhelm-Gedaechtniskirche (Kaiser Wilhelm Memorial Church) in Berlin.
Sombre but determined not to be cowed, visitors flocked to a Berlin Christmas market as it reopened three days after being struck by a deadly truck assault that shocked Germany. / AFP PHOTO / dpa / Michael Kappeler / Germany OUT

AFP/Michael Kappeler

Ce mardi, Bild, citant les résultats de l’autopsie, affirme que le malheureux routier a pris une balle dans la tête entre 16h30 et 17h30, soit quelques heures avant le drame. Il n’est toutefois pas mort puisque cette même autopsie avait également indiqué qu’il était encore en vie quand Anis Amri a jeté son camion contre la foule.

Même grièvement blessé, aurait-il pu être forcé de conduire le camion vers la foule avant de se débattre et d'être tué? A-t-il pu tenté de prendre le contrôle du véhicule et forcé celui-ci à quitter sa trajectoire mortelle? Les médecins en doutent, estimant qu'il a sans doute perdu trop de sang pour avoir la force d'avoir le moindre geste mais de nombreuses personnes veulent croire que Lukasz Urban était un héros qui a évité le pire.

Pétition

Pour saluer son courage, une pétition a d’ailleurs été lancée lundi en Allemagne pour l’honorer à titre posthume. En milieu d'après-midi mardi, plus de 38 000 personnes avaient signé la pétition sur le site internet Change.org, demandant que Lukasz Urban se voit décerner la croix fédérale du Mérite, plus haute distinction civile du pays, par le chef de l'État allemand Joachim Gauck.

L'auteur présumé de l'attentat, le Tunisien Anis Amri, qui avait pris la fuite après le carnage, a été abattu dans la nuit de jeudi à vendredi au cours d'un contrôle de police «par hasard» à Milan, dans le nord de l'Italie, après quatre jours de chasse à l'homme à travers l'Europe.

(MC/L'essentiel/AFP)

Ton opinion