Concours «My Microbusiness» – Le Salon Fellness, un royaume pour nos chiens
Publié

Concours «My Microbusiness»Le Salon Fellness, un royaume pour nos chiens

HEINERSCHEID - Stephanie Flammang, 29 ans, dirige un salon de toilettage dans le nord, depuis 2020. Elle soigne son projet comme elle bichonne nos animaux.

1 / 4
15.10  Stephanie Flammang, 29 ans, a lancé le Salon Fellness en 2020 à Heinerscheid.

15.10 Stephanie Flammang, 29 ans, a lancé le Salon Fellness en 2020 à Heinerscheid.

JennaTPhotography
Le Salon Fellness n'est pas qu'un espace beauté, il apporte le soin nécessaire aux animaux de compagnie.

Le Salon Fellness n'est pas qu'un espace beauté, il apporte le soin nécessaire aux animaux de compagnie.

L'essentiel
Elle propose plusieurs services à ses clients: le toilettage, donc, mais aussi la vente de produits à base d'ingrédients naturels et d'accessoires qu'elle a elle-même conçus.

Elle propose plusieurs services à ses clients: le toilettage, donc, mais aussi la vente de produits à base d'ingrédients naturels et d'accessoires qu'elle a elle-même conçus.

L'essentiel

Il n'y a pas deux chiens identiques. Alors quand sonne l'heure d'aller chez le toiletteur, mieux vaut prendre quelques pincettes et si l'animal est réticent, on ne le forcera pas. «Ça ne se passe pas toujours comme prévu, j'essaie de lire le chien», explique Stephanie Flammang, 29 ans, qui a lancé le Salon Fellness à Heinerscheid. «J'étais un clown à l'école mais avec les chiens, je deviens calme et détendue», explique-t-elle. Et c'est exactement l'atmosphère dont les animaux ont besoin dans son espace où tout se fait en présence du maître ou de la maîtresse.

Le Salon Fellness n'est pas qu'un espace beauté, il apporte le soin nécessaire aux animaux de compagnie. Et c'est particulièrement important pour les chiens qui régulent ainsi leur température corporelle. «Aujourd'hui, nos animaux vivent avec nous et non plus dans le jardin ou dans la grange. Ils sautent sur le canapé, dorment dans notre lit, leur hygiène doit être parfaite», explique Stephanie Flammang.

«Des soins et de bons conseils»

La vétérinaire de formation a ouvert le Salon Fellness en juin 2020, peu après le début de la pandémie. Elle avait longtemps cherché, jusque-là, le job idéal avant de trouver sa vocation en tant qu'indépendante. «Avoir son propre business est toujours différent», explique celle qui propose plusieurs services à ses clients: le toilettage, donc, mais aussi la vente de produits à base d'ingrédients naturels et d'accessoires qu'elle a elle-même conçus. Stephanie Flammang met aussi en place des ateliers durant lesquels elle conseille les propriétaires d'animaux sur les soins et même les premiers secours.

Implanté dans le nord du pays, le salon reçoit une clientèle de tout le Luxembourg. Quand on aime, on ne compte pas. «L'activité est loin d'avoir atteint son apogée», explique la jeune femme, pleine d'ambition, pour toucher un maximum de nos animaux de compagnie.



Concours «My Microbusiness»

Depuis cinq ans, Microlux encourage la création d'entreprises au Grand-Duché, de la formation continue jusqu'au financement. Dans le cadre du concours «My Microbusiness», un jury a sélectionné quatre finalistes, qui bénéficieront chacun d'un soutien supplémentaire de la part de l'une des sociétés partenaires et seront présentées sur lessentiel.lu du 12 au 15 octobre.

À partir du 18 octobre, les lecteurs de L'essentiel auront la possibilité de voter pour leur favori. Le coup de cœur du public sera remis - tout comme les autres prix - le 27 octobre au siège de BGL BNP Paribas et se verra attribuer une campagne publicitaire dans les médias de L'essentiel.

(dm/L'essentiel)

Ton opinion