Pour la première fois depuis 47 ans: Le sarcophage de Ramsès II visible à Paris, seule escale en Europe

Publié

Pour la première fois depuis 47 ansLe sarcophage de Ramsès II visible à Paris, seule escale en Europe

Le sarcophage en bois peint de Ramsès II, prêt exceptionnel de l'Egypte à la France, sera présenté à Paris pour la première fois depuis 47 ans à partir d'avril.

Le sarcophage en bois peint de Ramsès II, prêt exceptionnel de l'Egypte à la France, sera présenté à Paris pour la première fois depuis 47 ans à partir d'avril, dans le cadre d'une exposition-événement consacrée à ce grand souverain égyptien et à l'or des pharaons, annoncent jeudi les organisateurs.

En Europe, il ne sera visible qu'à Paris, étape de printemps après San Francisco de cette exposition internationale, intitulée «Ramsès et l'or des pharaons», qui sera accueillie ensuite à Sydney à l'automne. Elle permettra d'admirer ce célèbre cercueil royal anthropomorphe en bois de cèdre, précise à l'AFP le World Heritage Exhibitions, qui l'organise du 7 avril au 6 septembre à la grande halle de la Villette. Le célèbre sarcophage, habituellement exposé au musée national de la civilisation égyptienne du Caire, n'était pas sorti d'Egypte depuis 45 ans.

D'autres sarcophages

A l'origine, il devait être recouvert de dorures et d’incrustations en gemmes ou en verre mais la surface a ensuite été probablement grattée et peinte en jaune, avec quelques détails rehaussés de couleurs vives et d'yeux soulignés de noir. Ce sarcophage figure le roi, bras croisés sur la poitrine, tenant le sceptre héqa et le fouet nekhakha, et coiffé d'un némès ornée du cobra dressé ainsi qu'une barbe postiche tressée sous son menton. Le linceul dont il est vêtu lui recouvre les pieds.

Plusieurs inscriptions y sont aussi visibles, notamment au niveau du ventre, rappelant le nom de «Ramsès aimé d’Amon». Après le succès de l'exposition «Toutânkhamon, le trésor des pharaons» en 2019 à la grande halle de la Villette qui avait attiré 1,4 million de visiteurs, celle sur «Ramsès et l'or des Pharaons» permettra au grand public de découvrir également d'autres sarcophages, de précieux bijoux, statues et amulettes ainsi que des momies d'animaux, dont des chats.

(AFP)

Ton opinion

2 commentaires