En Europe – Le secteur touristique va un peu moins mal

Publié

En EuropeLe secteur touristique va un peu moins mal

Si le tourisme est toujours en net recul au niveau européen, les baisses sont moins importantes cet été qu'au printemps dernier. Une tendance qui se vérifie aussi au Luxembourg.

Le nombre de nuitées a baissé moins fortement en juillet-août.

Le nombre de nuitées a baissé moins fortement en juillet-août.

Le recul du tourisme en Europe a été moins fort pendant l'été, quand presque toute l'Europe était déconfinée, qu'au printemps, au plus fort des confinements, selon une étude Eurostat publiée ce mercredi, qui indique les mêmes tendances pour le secteur au Luxembourg. L'Institut statistique européen calcule que le nombre de nuitées dans des établissements touristiques (hôtels, campings etc.) a globalement reculé de 50% de janvier à août, par rapport à la même période en 2019, pour un total de 1,1 milliard de nuitées au niveau européen.

Mois par mois, le nombre de nuitées recule de 63% en mars 2020 par rapport à mars 2019, puis tombe presque dans le néant en avril, avec une chute de 95%, et de 89% en mai. La situation commence à s'améliorer timidement en juin (-71%), puis pendant les vacances d'été, avec des baisses de «seulement» 42% en juillet et 32% en août. L'année avait pourtant bien commencé, avec des hausses de 5% et 6% en janvier et février, avant que le coronavirus ne vienne tout gâcher.

Moins de visiteurs de l'étranger

À noter que la baisse la plus forte a été enregistrée en Grèce, avec -77% sur les huit premiers mois de l'année, contre -29% aux Pays-Bas, le pays qui s'en sort le mieux. La tendance se vérifie au Luxembourg aussi. Le nombre de nuitées s'était effondré à 7 316 au mois d'avril (-96,3%), avant de rebondir très légèrement à 37 717 en mai (-87,6%), puis 121 956 en juin (-65,4%). Ces chiffres ont continué à progresser, tout en restant très inférieurs à ceux de 2019, en juillet (256 970 nuitées, -42,3%) et août (296 178, -28,5%).

Autre tendance: les touristes ont surtout visité leur pays. En juillet/août, le nombre de visiteurs venant de l'étranger a en effet baissé de 60% dans les pays européens, alors que le nombre de visiteurs nationaux n'a baissé que de 17%.

(jw/L'essentiel)

Ton opinion