Le sida connaît un pic au Luxembourg

Publié

Le sida connaît un pic au Luxembourg

L'année dernière, 68 Luxembourgeois ont découvert qu'ils étaient atteints de la maladie, selon un rapport du comité de surveillance du sida publié mardi. Un record.

L'année dernière, cinq décès liés au sida ont été observés. C'est un de moins que l'année précédente. (afp)

L'année dernière, cinq décès liés au sida ont été observés. C'est un de moins que l'année précédente. (afp)

Le sida est toujours présent au Grand-Duché. En effet, depuis 2005, chaque année, le comité de surveillance du sida répertoriait moins de personnes atteintes du sida au Luxembourg. La tendance s'est inversée l'année dernière.

Selon les chiffres du comité, ils étaient 68 à se découvrir atteints de la maladie. 50 hommes, 18 femmes. C'est 21 de plus que l'année dernière.

Parmi eux, alors que 36 se disent infectés par des rapports hétérosexuels, 24 ont déclaré avoir déjà eu des relations homosexuelles ou bisexuelles.

sg avec dd/lessentiel.lu

Irresponsable!

C'est en substance ce que Mars Di Bartolomeo pense du pape Benoît XVI. Lors de la présentation des chiffres du sida, hier, le ministre luxembourgeois de la Santé est revenu sur les propos du pape sur le préservatif. «Plutôt que de ne s'occuper que de vie après la mort, il devrait essayer d'améliorer la vie sur Terre», a répliqué le ministre.

«D'habitude, je ne m'occupe pas de ce que dit le pape, mais quand on se trouve devant une population réceptive et dans des endroits où la prévention est déjà difficile, comme en Afrique, un tel discours risque de coûter des vies. Or, la mission d'un pape est plutôt de sauver des vies que de contribuer à en détruire».

Ton opinion