Attaque informatique – Le site de TNS/Ilres à son tour piraté

Publié

Attaque informatiqueLe site de TNS/Ilres à son tour piraté

LUXEMBOURG - Quelques jours après le site de l'ACL, c'est au tour du site de l'institut de sondage luxembourgeois d'être victime d'une attaque. Une attaque sans conséquence.

Dans le courant de l'après-midi de mercredi, les internautes qui se sont rendus sur le site de l'institut de sondage luxembourgeois TNS/Ilres ont eu la surprise de découvrir une page d'accueil différente de celle habituellement mise en place. Un message pro-palestinien figurait ainsi en lieu et place des rubriques de l'institut de sondage.

Ce n'est qu'aux alentours de 20h que les informaticiens du site ont pu rétablir la situation. TNS/Ilres n'était pas joignable jeudi matin pour apporter des informations supplémentaires sur cette attaque. Cette dernière intervient toutefois quelques jours après celle qui a touché le site de l'Automobile Club Luxembourg (ACL). Le 20 décembre des hackers avaient réussi à insérer sur le site de l'ACL un message ainsi qu'un lien vers une page web en Indonésie.

Multiplication des attaques «politiques» en 2011

Pour Pascal Steichen, responsable sécurité au sein du CASES contacté jeudi matin par L'essentiel Online, ces deux attaques ne visaient pas spécifiquement les deux sites luxembourgeois. «Ce type d'action relève des attaques classiques, de type "facile à faire", c'est-à-dire que les auteurs ne cherchent pas à nuire spécifiquement aux sites victimes, mais plutôt à faire passer leur message, précise le spécialiste du portail de la sécurité de l'information du Grand-Duché. Ce genre d'attaque profite d'une faille de sécurité sur un serveur, où qu'il se trouve dans le monde.»

À noter que la société de sécurité informatique McAfee annonce pour l'année 2011 une multiplication des attaques informatiques, mais des attaques à but «politique». À savoir des attaques plus discrètes et bien plus ciblées que celles observées récemment au Luxembourg, dans la veine des actions réalisées par Wikileaks.

(Jmh/L'essentiel Online)

Ton opinion