Le site du Rollingergrund ferme ses portes

Publié

Le site du Rollingergrund ferme ses portes

Le site luxembourgeois de Villeroy&Boch connaît ses derniers moment. 230 personnes sont concernées par cette fermeture, selon des informations communiquées vendredi après-midi.

Le site de Rollingergrund fermera ses portes en 2010, seuls les magasins resteront ouverts. 230 personnes sont ainsi sur le carreau. (editpress)

Le site de Rollingergrund fermera ses portes en 2010, seuls les magasins resteront ouverts. 230 personnes sont ainsi sur le carreau. (editpress)

L'emblématique usine de Rollingergrund fait désormais partie de liste des sites condamnés au Luxembourg. Sur les quelque 300 personnes employées sur le site luxembourgeois, 230 vont perdre leur emploi à l'arrêt de la production prévue en 2010. Les 90 autres personnes, essentiellement des employés des magasins de vente, voient quant à eux leurs postes maintenus. Les magasins du site restant pour leur part ouverts.

Le site de production de Mettlach (Saare) devrait également connaître le même sort que le site luxembourgeois à l'horizon 2010.

"La crise économique nous force à accélérer nos mesures", a indiqué la société dans un communiqué, qui fabrique des services de vaisselle ou encore du mobilier de salle de bain. Au total, Le fabricant allemand de céramique a annoncé la suppression d'environ 900 emplois, soit un dixième de ses effectifs, selon un communiqué.

Jmh/lessentiel.lu

Villeroy&Boch est présent au Grand-Duché depuis 1767 et est l'un des tous premiers sites internationaux de l'entreprise allemande à avoir été créé.

Ton opinion