Cyclisme au Luxembourg – Le Skoda-Tour est à un tournant de son histoire

Publié

Cyclisme au LuxembourgLe Skoda-Tour est à un tournant de son histoire

Le Skoda-Tour de Luxembourg s'élance ce mercredi soir (19 h) dans la capitale. Mais l'épreuve peine désormais à attirer les grandes équipes.

Si Greg Van Avermaet ne sera pas au départ ce soir, Alex Kirsch oui.

Si Greg Van Avermaet ne sera pas au départ ce soir, Alex Kirsch oui.

Vainqueur l'an passé du Skoda-Tour de Luxembourg, le Belge Greg Van Avermaet et son équipe BMC ne seront pas au rendez-vous cette année. Aucune autre formation de l'élite mondiale (World Tour) ne prendra d'ailleurs le départ de cette 78e édition ce mercredi soir (19h).

La faute à un calendrier déjà chargé, auquel les Hammer Series, du groupement d'équipes pro Velon, sont encore venues se greffer. «C'est la période de préparation du Tour de France, avec le Dauphiné (3 juin-10 juin), le Tour de Suisse (9 juin-17 juin)... Le Tour de Luxembourg devrait revoir sa date, mais ce n'est pas si facile», note Henri Jungels, président de l'UC Dippach et père du coureur Bob Jungels. «Le mois d'août, après le Tour de France, serait favorable», poursuit Henri Jungels, pour qui l'épreuve doit être modernisée, en faisant évoluer le prologue à Luxembourg-Ville ou encore en créant un vrai contre-la-montre.

Mais le président de l'UC Dippach veut aussi profiter du Skoda-Tour pour tirer la sonnette d'alarme concernant l'avenir du cyclisme au Grand-Duché. «Il y a une quarantaine de clubs au pays. De plus en plus de courses disparaissent faute de bénévoles, d'autorisations... Et il n'y a plus de continuité dans le calendrier national. Les jeunes doivent aller à l'étranger et je crains que la base qui n'est déjà pas assez large se délite. Tous les clubs doivent organiser une course, ou fusionner s'ils n'y parviennent pas».

(Nicolas Martin/ L'essentiel)

Ton opinion