Construire – Le soleil peut vous aider à faire des économies
Publié

ConstruireLe soleil peut vous aider à faire des économies

LUXEMBOURG - Les maisons passives gagnent du terrain au Grand-Duché. Leur système d'isolation permet notamment une meilleure utilisation de la chaleur solaire.

Le secret des maisons passives repose sur leur isolation qui permet de mieux capter les différentes sources d'énergie, aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur.

Le secret des maisons passives repose sur leur isolation qui permet de mieux capter les différentes sources d'énergie, aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur.

DPA

Alors que les températures commencent doucement à chuter en ce début du mois de novembre, la majorité des habitants du Luxembourg vont devoir remettre en route leurs radiateurs pour bénéficier d'une température agréable dans leur logement. Un geste pourtant devenu superflu pour les habitants des maisons passives, ces habitations qui offrent toute l'année une température ambiante agréable.

Bien que d'un prix d'achat 15% supérieur aux maisons conventionnelles, «ces maisons passives suscitent de plus en plus l'intérêt des résidents luxembourgeois», indique Jeannot Behm, conseiller auprès de l'Observatoire énergétique luxembourgeois Myenergy. Ces bâtiments permettent de réduire la période de chauffage à quatre voir trois mois sur l'hiver, lorsque la température extérieure est minimale. Tout est dans l'isolation et la circulation des courants ambiants: les murs de ces maisons sont parfaitement isolés et retiennent non seulement l'énergie solaire, mais reflète également la chaleur corporelle ou bien encore celle issue de la cuisinière.

«Cela garantit la pérennité de la maison»

Un type de construction peu énergivore encouragé par l'État luxembourgeois, au travers des aides à la construction. Des aides qui peuvent atteindre jusqu'à 30 000 euros, soit 20 000 euros supplémentaires par rapport aux aides accordées aux maisons traditionnelles. Des incitations financières qui ne résolvent pas totalement le coût de la construction, plombée notamment par les prix des terrains au Grand-Duché.

Un argument que réfute Birgit Knoch, architecte spécialiste des maisons passives au sein de l'AgenceÉnergie Luxembourg. «Effectivement les coûts initiaux sont plus élevés, mais avec les aides étatiques et le fait que cette norme deviendra obligatoire dans quelques années, il est utile de construire sa maison selon ses règles. Cela garantit la pérennité de la maison.» Autre argument avancé par les défenseurs des maisons passives: le faible coût de chauffage permet de rentabiliser assez rapidement les surcoûts de construction. De quoi, peut-être, faire pencher la balance pour les plus réticents…

Kerstin Smirr/L'essentiel Online

Pour en savoir plus

L'agence de l'énergie Luxembourg organise le vendredi 11 novembre, dans la salle des fêtes de la Chambre des salariés, une séance d'informations sur les maisons passives.

Myenergy organise, du 17 novembre au 3 décembre, une série de conférences sur ce thème avec une exposition et deux soirées d'information, les 24 novembre et 1er décembre, ainsi qu'une visite de maisons passives au Luxembourg et en Rhénanie-Palatinat. L'ensemble du programme sur www.myenergy.lu.

Ton opinion