En voyage – Le Sri Lanka, joyau de l’océan Indien

Publié

En voyageLe Sri Lanka, joyau de l’océan Indien

L’île située juste au sud de l’Inde offre une belle variété de paysages sublimes et dispose d’une histoire ancestrale.

Du thé accroché aux montagnes à perte de vue, une histoire plusieurs fois millénaire et des spots de surf sublimes. Le Sri Lanka, indépendant depuis 1948, ne laisse pas à ses visiteurs le temps de s’ennuyer. Plus grand qu’il n’y paraît vu de loin (à peu près deux fois la taille du Luxembourg et de la Belgique, pour quelque 20 millions d’habitants), le pays permet une évasion totale, une plongée dans un autre monde, à l’histoire millénaire, aux saveurs épicées et aux décors sans comparaison.

Le dépaysement se fait sentir dès l’arrivée à Colombo, la capitale, dans le sud-ouest du pays. On y visitera des temples, comme le Kelaniya, un des trois lieux sacrés du Sri Lanka, ou l’Asokaramaya. La ville, animée et colorée, conserve également les traces architecturales du passage des colons néerlandais puis britanniques. Elle constitue aussi un bon camp de base pour aller voir les champs de thé, notamment en allant vers Nuwara Eliya par la sublime route intérieure.

Présentes un peu partout sur l’île, ces plantations à flanc de montagne, parfois sillonnées par les voies ferrées, donnent lieu à des panoramas incroyablement beaux et colorés. Le climat équatorial de l’île, accompagné des fortes pluies de la mousson, de mai à août et d’octobre à janvier, colorent le décor de vert. De Colombo, on peut aussi aller visiter Anuradhapura, à l’intérieur de l’île. L’ancienne capitale sri lankaise témoigne de son histoire millénaire. La ville, classée au patrimoine mondial de l’Unesco, comprend des ensembles de monastères bouddhiques bâtis, pour certains, il y a près de 2 500 ans. Pour voir l’histoire de l’ancienne Ceylan, on ira dans le triangle culturel, constitué de Sigiriya, Dambulla et Polonnaruwa.

Située en plein océan Indien, le Sri Lanka offre naturellement de superbes vagues aux amateurs de surf. La station balnéaire d'Arugam Bay est réputée pour être un des meilleurs spots du monde pour s’attaquer aux vagues. Les divines plages bordées de cocotiers ne gâchent d’ailleurs pas le plaisir, même sans être sur sa planche.

Des habitants souriants, des champs de thé à perte de vue... le Sri Lanka dépayse.

(Jérôme Wiss/L'essentiel)

Comment aller au Sri Lanka

Il existe plusieurs possibilités pour se rendre sur l’île. En s’y prenant à l’avance, on peut aller du Findel à Colombo pour des prix commençant autour de 600 à 650 euros. Il est possible de combiner un vol Luxair vers Paris ou Lufthansa vers Francfort, avec un long-courrier vers Sri Lankan Airlines.

Le tout, avec le changement, dure entre 14 et 19 heures. Turkish Airlines propose des vols dans la même gamme de prix, mais pour un trajet un peu plus long, avec deux changements, à Istanbul et aux Maldives.

Ton opinion