Infrastructure au Luxembourg – Le stade national ne sera prêt qu'à l'automne 2019

Publié

Infrastructure au LuxembourgLe stade national ne sera prêt qu'à l'automne 2019

LUXEMBOURG - En plus de coûter un million d'euros supplémentaire, le projet a pris du retard et ne sera pas livré avant la rentrée 2019.

Le stade national, qui sera construit entre le site de la Cloche d'or et Kockelscheuer, ne sera pas prêt avant la rentrée 2019, a annoncé ce mercredi matin la bourgmestre de Luxembourg, Lydie Polfer. Il devait être initialement livré au début de l'année 2019 mais le projet a pris du retard en raison de modifications demandées par la Fédération luxembourgeoise de football et la police grand-ducale.

Le coût du projet a été revu à la hausse. Le montant de la facture grimpera d'un million d'euros, passant de 58 à 59 millions d'euros. La police a demandé des dispositifs de sécurité supplémentaires dans le stade, notamment des caméras de surveillance. Le projet d'un parking souterrain a en revanche été définitivement écarté. «Cela aurait fait exploser le budget», a indiqué Lydie Polfer.

La construction commencera début 2017

Des informations ont également été apportées sur la pelouse du futur équipement. Mélange de gazon naturel et de fibres synthétiques, elle sera hybride pour mieux résister aux tacles des footballeurs et placages des rugbymen. Le stade national pourrait également accueillir de petits concerts, a-t-il été précisé.

Le futur équipement, destiné à remplacer le Stade Josy-Barthel, situé route d'Arlon, sera financé par le ministère des Sports (67%) et la ville de Luxembourg (33%). Il aura une capacité exacte de 9 595 places assises couvertes. Sa construction devrait commencer début 2017.

(Jörg Tschürtz/L'essentiel)

Ton opinion