Lucratif – Le stationnement payant rapporte des millions

Publié

LucratifLe stationnement payant rapporte des millions

LUXEMBOURG - Entre les horodateurs et le remboursement des avertissements taxés, la Ville encaisse plusieurs millions d'euros par an.

Les avertissements taxés représentent une manne de 2,5 millions d'euros par an pour la capitale. (editpress)

Les avertissements taxés représentent une manne de 2,5 millions d'euros par an pour la capitale. (editpress)

Ne pas glisser de ticket derrière le pare-brise, revenir une fois le délai dépassé... Récolter un avertissement taxé allège désagréablement votre porte-monnaie. Mais cela peut aussi être rémunérateur. Au moment où la ville de Luxembourg modernise son système de paiement des contraventions, L'essentiel s'est livré à un calcul pour estimer ce que rapportent les 1400 horodateurs répartis sur son territoire. Au niveau des recettes pures, la capitale engrange environ 9,5 millions d'euros par an. Somme à laquelle s'ajoutent autour de 2,5 millions d'euros reversés par l'État, au titre des avertissements taxés (AT).

«Le montant des avertissements taxés est perçu par l’État qui rembourse ensuite 75% de cette somme à la ville de Luxembourg», précise le service presse de la commune. Nous voilà à 12 millions d'euros, desquels il faut déduire le montant des salaires des 80agents municipaux chargés de dresser les contraventions. Une charge que l'on pourrait estimer à 3 millions d'euros bien que la municipalité ne souhaite pas confirmer.

Reste 9 millions d'euros. De ce chiffre rondelet, L'essentiel voulait retrancher le montant de l'entretien annuel des équipements mais les chiffres sont confidentiels. Un petit point à connaître pour les automobilistes qui penseraient que les «Pecherten» font volontairement preuve d'excès de zèle, selon la ville de Luxembourg, les agents ne reçoivent pas de prime de productivité.

Mathieu Vacon

Ton opinion