Le Taser qui stoppe les voitures

Publié

Le Taser qui stoppe les voitures

On connaissait déjà le controversé Taser. Aux Etats-Unis se teste en ce moment un appareil au principe semblable pour stopper les voitures des fuyards.

Non, ce n’est pas de la science-fiction... La firme américaine «Eureka Aerospace» teste en ce moment un appareil comparable au Taser, mais nettement plus puissant. Son nom : le High Power Electromagnetic System (HPEMS). Comme l’explique «Le Matin» dans son édition du jour, il permettra en effet de neutraliser la voiture d’un fuyard en faisant sauter son électronique de bord !

Techniquement, et sans entrer dans les détails, l’«arme» est en fait une sorte d’antenne, placée sur une voiture de police ou un hélicoptère. Elle envoie un faisceau de micro-ondes qui génèrent des courants parasites à l’intérieur du véhicule visé. Résultats : l’électronique de la voiture est paralysée et le véhicule stoppé net.

Nombreuses critiques

L’appareil pourrait débarquer sur le marché d’ici à 18 mois. Mais comme son cousin, le Taser, ce système soulève déjà de nombreuses critiques. Que se passe-t-il en effet si la voiture s’arrête d’un coup ? Les risques de carambolages sont évidents. En outre, le système est-il fiable ? Pour le contourner, les fuyards pourraient utiliser de vieux véhicules à l’électronique limitée ou encore un blindage métallique. Pas évident toutefois de l’installer tout seul...

Ton opinion