Le téléphone moqueur
Publié

Le téléphone moqueur

Les Japonais ont conçu un nouveau appareil qui se permet de faire des réflexions à chaque fois que vous décrochez votre combiné. Aussi rigolo qu’inutile.

Les Nippons aussi fanatiques des robots qu'accros à leur téléphone mobile, vont bientôt pouvoir s'offrir un objet qui comblera toutes leurs folies: un terminal aux allures de «Goldorak», malin et railleur, qui suit de près les conversations de son propriétaire.

Actuellement en phase de conception chez le troisième opérateur mobile nippon, Softbank, ce téléphone iconoclaste et exclusif, «Phonebraver», devrait être disponible en avril. Il est inspiré d'un personnage de série télévisée. Ses jambes et bras articulés ne sont pas actionnés par des moteurs, mais sa figure (l'écran) s'anime.

Selon Softbank, il est assez intelligent pour détecter les manies de l'utilisateur, et ne se prive pas de lui faire quelques réflexions bien senties, plus ou moins sympathiques. Par exemple, si la même personne est appelée plusieurs fois par jour en dehors des heures de travail, le perspicace robot pourra se fendre d'une phrase telle que: «tu l'appelles bien souvent celle-là, ces derniers temps, non?», selon un porte-parole de Softbank, Katsuhide Furuya. Le tout en faisant un clin d'oeil ou en ricanant.

L'opérateur, en partenariat avec le fabricant japonais de ce téléphone de troisième génération (3G), Toshiba, et des créateurs de logiciels, étudie diverses autres fonctionnalités, notamment des capacités de dialogue entre le robot-mobile et son possesseur.

Softbank, qui compte moins de clients que ses concurrents NTT DoCoMo et KDDI, essaie de gagner des parts de marché en multipliant les réductions tarifaires et en proposant des appareils d'une esthétique surprenante en exploitant les goûts de différents types de public.

Il propose déjà un mobile aux couleurs de l'archi-populaire histoire de robots «Gundam». Il s'apprête aussi à lancer avec Disney des téléphones pour séduire les Nippones d'une vingtaine d'années inconditionnelles de Mickey et de la ribambelle de personnages qui l'accompagnent.

MC avec AFP

Ton opinion