France/Luxembourg – Le télétravail des frontaliers prolongé jusqu'au 31 mars
Publié

France/LuxembourgLe télétravail des frontaliers prolongé jusqu'au 31 mars

LUXEMBOURG - La France et le Luxembourg ont convenu de prolonger jusqu'au 31 mars 2021 les règles concernant le télétravail des frontaliers français.

Le champ d’application de cet accord a été étendu aux travailleurs transfrontaliers travaillant pour l’État luxembourgeois.

Le champ d’application de cet accord a été étendu aux travailleurs transfrontaliers travaillant pour l’État luxembourgeois.

Les frontaliers français pourront continuer de télétravailler au moins jusqu'au 31 mars 2021 sans risque d'être imposés en France s'ils dépassent le nombre de jours prévus par la loi. Mis en place dans le contexte de la lutte contre le coronavirus, l'accord amiable prévoit que les jours de travail pendant lesquels l'emploi a été exercé à domicile ne sont pas pris en compte dans le calcul des 29 jours pendant lesquels la rémunération des frontaliers reste imposable au Luxembourg.

Il est à noter que le champ d’application de cet accord a été étendu aux travailleurs transfrontaliers travaillant pour l’État luxembourgeois, et «ceci de manière rétroactive», indique le communiqué du ministère des Finances. «Désormais, tant les frontaliers du secteur privé que ceux du secteur public sont couverts par cette mesure».

«Un signe de vraie solidarité»

«Alors que la perspective d'une vaccination prochaine est un bon motif d'espoir, il ne faut pas oublier que le processus prendra encore un certain temps. Nous devons donc rester très prudents et garder le cap dans nos efforts contre le virus», a indiqué Pierre Gramegna, le ministre des Finances (DP).

«L’accord franco-luxembourgeois en matière de télétravail des frontaliers a été un dispositif essentiel dans notre lutte, en ce qu’il a permis de contenir le virus, tout en offrant une sécurité juridique maximale aux employeurs et employés de nos deux pays», a -t-il poursuivi, avant d'indiquer que «cette prolongation illustrait une fois de plus la bonne entente entre nos deux pays, et est signe de vraie solidarité».

(mc/L'essentiel)

Quid en Allemagne et en Belgique?

Pour ce qui concerne les travailleurs frontaliers allemands, le ministère indique que l'accord est renouvelé tous les mois de façon automatique. Pour les Belges, l'accord court jusqu'au 31 décembre 2020 et des négociations sont actuellement en cours pour le prolonger.

Ton opinion