Au Luxembourg : Le test d'alerte officielle par SMS va se poursuivre lundi

Publié

Au Luxembourg Le test d'alerte officielle par SMS va se poursuivre lundi

LUXEMBOURG – Le gouvernement va tester de nouveau son système d’alerte à la population par SMS. Un message sera, cette fois-ci, envoyé sur une zone déterminée du pays.

Le 1er lundi du mois donne lieu aux essais de sirènes, mais la population nationale ne recevra pas à chaque fois un SMS d’alerte test.

Le 1er lundi du mois donne lieu aux essais de sirènes, mais la population nationale ne recevra pas à chaque fois un SMS d’alerte test.

Vincent Lescaut/L'essentiel

L'alerte était nationale le 2 mai, elle ne sera que régionale ce lundi. Le gouvernement va poursuivre ce lundi la mise en œuvre de sa stratégie de test du système d’alerte à la population. En effectuant le test mensuel du réseau de sirènes et en envoyant un SMS d’alerte qui sera, cette fois-ci, testé sur une zone déterminée du pays.

Le SMS d’alerte qui sera envoyé concernera ainsi la seule population présente sur le territoire des communes suivantes: Troisvierges, Weiswampach, Wincrange, Clervaux, Parc Hosingen, Putscheid, Vianden, Wiltz, Winseler, Kiischpelt, lac de la Haute-Sûre, Boulaide, Esch-sur-Sûre, Goesdorf.

«On ne réalise pas toujours le même test»

«Il est important de noter que seules les personnes dont les téléphones portables sont connectés à une station de base de téléphonie mobile de la zone susmentionnée au moment où l’alerte est lancée recevront le SMS suivant: 'LU-ALERT / ALERTE TEST / NO ACTION REQUIRED / AUCUNE ACTION REQUISE / KEINE HANDLUNG ERFORDERLICH / INFOS: MINT.PUBLIC.LU', note le ministère de l'Intérieur. Les destinataires sont invités à faire parvenir au gouvernement leur feedback éventuel à l'adresse suivante: lu-alert@mi.etat.lu, «dans un souci constant d’amélioration».

Le 1er lundi du mois donne lieu aux essais de sirènes, mais la population nationale ne recevra pas à chaque fois un SMS d’alerte test. «On ne réalise pas toujours le même test. Les prochaines alertes SMS pourront être régionales, zonales ou à une certaine échelle», précisait le ministère en mai.

(ol)

Ton opinion

4 commentaires