Intempéries – Le toit de Pompidou-Metz cède encore

Publié

IntempériesLe toit de Pompidou-Metz cède encore

METZ - Pour la troisième fois en décembre, la toiture du musée messin n'a pas résisté à la neige mercredi. Les réparations ne devraient pas se faire avant plusieurs semaines.

C'est la troisième fois en un mois que toit du musée cède sous le poids de la neige. (dr)

C'est la troisième fois en un mois que toit du musée cède sous le poids de la neige. (dr)

Pompidou-Metz et la neige ne font définitivement pas bon ménage. Pour la troisième fois en un mois, une déchirure est apparue dans la structure du toit. Bien que des cordons chauffants, incorporés au toit du musée soient censés faire fondre la neige accumulée, les quantités de neige extraordinaires toujours présentes ont rendu le système inefficace. «La glace glisse comme de petites avalanches et s’accumule au niveau des "poteaux tulipes" et le toit cède sous le poids trop important de la neige», explique Louise Moreau, chargée de communication du Centre Pompidou-Metz contactée jeudi matin par L’essentiel Online.

«Le bâtiment a été pensé pour supporter les intempéries de ce type mais les chutes de neige de ces derniers jours ont été trop importantes, poursuit la chargée de communication du musée. C’est pourquoi nos équipes techniques restent vigilantes et déblayent la neige régulièrement. Mais parfois cela ne suffit malheureusement pas».

Afin de remédier définitivement au problème, une commission d’experts, devrait être prochainement mandatée par Metz Métropole, propriétaire du bâtiment. Elle devra évaluer les travaux nécessaires pour ensuite en référer aux architectes. Seul problème, il faut attendre que les températures atteignent au moins 10°C pour pouvoir entreprendre les travaux. Malgré tout, le public ne court aucun danger puisque la structure principale du toit demeure intacte. Le Centre Pompidou Metz reste donc ouvert et un périmètre de sécurité a été mis en place autour des zones accidentées.

jb/L'essentiel Online

Ton opinion