Hockey au Luxembourg – Le Tornado monte en régime sur la glace
Publié

Hockey au LuxembourgLe Tornado monte en régime sur la glace

LUXEMBOURG - Après avoir décroché ce week-end sa quatrième victoire en six matches de D3 française, le Tornado vise les play-offs.

Les hommes de Petr Fical ont signé samedi à Kockelscheuer contre Garges (6-1) leur quatrième succès en six matches.

Les hommes de Petr Fical ont signé samedi à Kockelscheuer contre Garges (6-1) leur quatrième succès en six matches.

Alors qu'en avril dernier l'équipe nationale avait démontré ses progrès en gagnant le championnat du monde de 3e division, le club du Tornado Luxembourg monte aussi en puissance en 3e division du championnat de France. Les hommes de Petr Fical ont signé samedi à Kockelscheuer contre Garges (6-1) leur quatrième succès en six matches. Deuxièmes, ils sont bien placés pour aller en play-offs (promis aux quatre premiers). Une performance que le Tornado n'a jusque-là réussie qu'une fois, en 2013/2014.

«Le chemin est encore long», insiste le gardien luxembourgeois Gilles Mangen, 28 ans, membre d'une équipe cosmopolite qui réunit des locaux et des étrangers, souvent venus de grands pays de hockey (Finlande, République tchèque...) et qui travaillent au Grand-Duché, par exemple dans le secteur bancaire ou les institutions européennes. «Ils ont choisi de privilégier leur carrière professionnelle mais ont un énorme talent sur la glace», poursuit Mangen.

Le Tornado intègre aussi des jeunes issus de l'équipe des Huskies à l'image de Maxime Cid, Jesper Miquel ou Mikael Aijala, cette saison. «L'arrivée de Petr Fical en 2015 a apporté une nouvelle dynamique. Il y a davantage de sérieux», note le portier grand-ducal, ravi de voir que le nombre de supporters progresse (250 contre 50 par le passé). Amateurs mais prêts à faire des déplacements de 1 200 km aller et retour le week-end en championnat, les joueurs du Tornado se verraient bien en division 2 dans un futur pas trop lointain.

(Nicolas Martin/L'essentiel)

Ton opinion