Cyclisme – Le Tour d'Italie 2018 partira bien d'Israël
Publié

CyclismeLe Tour d'Italie 2018 partira bien d'Israël

L'une des plus grandes compétitions mondiales de cyclisme s'élancera en 2018 d'Israël, premier départ de l'histoire hors d'Europe pour un grand Tour cycliste.

La nouvelle a été annoncée par le ministère des Sports israélien ce jeudi. «Nous sommes fiers d'accueillir en Israël toutes les compétitions internationales, à commencer par le Giro, importante compétition réunissant les meilleurs coureurs du monde», a dit la ministre des Sports, Miri Regev, citée par ses services.

Le ministère a ainsi confirmé officiellement des informations circulant depuis plusieurs semaines. Les détails devraient être dévoilés lors d'une conférence de presse prévue lundi, à Jérusalem, en présence d'officiels italiens et israéliens, du directeur du Giro Mauri Vegni, et des champions Alberto Contador et Ivan Basso, a indiqué dans un communiqué la société chargée de promouvoir cette annonce.

Le premier départ à l'étranger date de 1965

Le message du Giro 2018 sera celui de la «coexistence et la paix», et la course s'achèvera exceptionnellement au Vatican, et non pas à Milan, a-t-elle dit. Le Giro, coïncidant avec le 70e anniversaire de la création d'Israël, s'annonce comme l'un des plus grands événements sportifs jamais accueillis par ce pays.

Selon le magazine spécialisé Cycling Weekly, le Giro 2018 pourrait commencer le 5 mai par un contre-la-montre à Jérusalem, suivi de deux étapes, l'une dans le sud d'Israël, l'autre arrivant à Tel-Aviv, sur la Méditerranée.

Créé en 1909, le Giro, l'un des trois grands tours avec le Tour de France et le Tour d'Espagne, est parti pour la première fois de l'étranger en 1965. Mais le lieu était situé dans la péninsule puisque la première étape s'élançait de la Principauté de Saint-Marin. Le rythme des départs hors d'Italie s'est accéléré ces dernières années, en même temps qu'il s'éloignait d'Italie. Le Giro a démarré de Belfast en 2014, au prix d'un transfert aérien après trois jours de course pour rejoindre le sud de l'Italie.

(L'essentiel/afp)

Ton opinion