Le tourisme à un niveau record de nuitées en juillet

Publié

Au Luxembourg Le tourisme à un niveau record de nuitées en juillet

LUXEMBOURG – Le ministre du Tourisme Lex Delles, qui a présenté ce lundi le bilan de la saison touristique 2022, souligne une «forte dynamique de relance».

par
Olivier Loyens
Le ministre du Tourisme Lex Delles ambitionne de faire du Luxembourg une «destination de premier choix» pour les touristes.

Le ministre du Tourisme Lex Delles ambitionne de faire du Luxembourg une «destination de premier choix» pour les touristes.

L'essentiel

C’est le signe que le tourisme au Luxembourg a retrouvé son niveau d’avant-crise. Le secteur a enregistré pour le mois de juillet 2022 un nombre de nuitées supérieur par rapport à juillet 2019 (voir graphiques), qui était une année record. «Suite à une année 2021 qui se caractérisait par une reprise, le tourisme enregistre à nouveau une forte croissance», se félicite le ministre de tutelle Lex Delles, qui a présenté ce lundi matin le bilan de la saison touristique 2022.

Source: Statec

Le nombre de nuitées de cette année a ainsi plus que doublé comparé à l’année 2021 (+53%), tandis que les chiffres de 2019 n’ont pas pu être atteints (-8%). Dans le détail, les données concernant les sept premiers mois de 2022 indiquent que les nuitées dans les hôtels ont augmenté de 44% par rapport à la même période en 2021 (-12% par rapport à la même période en 2019). Pour les campings, la progression est de 54% par rapport à 2021 (-1,5% par rapport à 2019). De leur côté, les auberges jeunesse affichent une hausse de 139% par rapport à 2021 (-17% par rapport à 2019). S'agissant du tourisme d'affaires, Lex Delles note une «forte reprise» des événements au Grand-Duché. «Toutefois, les congrès se font aujourd’hui en hybride (présentiel et digital), ce qui implique moins de visiteurs sur place», constate-t-il.

Statec

Le top 3 des lieux les plus visités en 2022

Pour les années à venir, Lex Delles ambitionne de faire du Luxembourg une «destination de premier choix». «La stratégie est de proposer du tourisme actif, en augmentant la qualité des infrastructures pour les amoureux de la nature, de randonnées ou de cyclisme», développe le ministre DP.

À plus court terme, le gouvernement souligne être mobilisé face à la crise de l'énergie, «qui met en péril l'infrastructure hôtelière». L'accord tripartite signé la semaine dernière prévoit ainsi une nouvelle aide en matière énergétique pour les entreprises dont les coûts énergétiques représentent au moins 2% du chiffre d’affaires. À partir d’une hausse de 80% des prix de l’électricité et/ou du gaz par rapport à 2021, une subvention de 70% du surcoût au-delà de la hausse de 80% pourra être allouée.

Ton opinion

3 commentaires