Tennis – Le tournoi de reprise du circuit ATP annulé
Publié

TennisLe tournoi de reprise du circuit ATP annulé

Le tournoi de Washington devait marquer la reprise du tennis masculin à la sortie de la crise. Il a été annulé, en raison du coronavirus. L'US Open est en péril.

Le tournoi de Washington, qui devait marquer la reprise du circuit masculin de tennis le 13 août, a été annulé en raison de l'ampleur de la pandémie de coronavirus aux États-Unis, a annoncé mardi l'ATP, mettant en péril la tenue de l'US Open. «Devant les incertitudes persistantes affectant la planification d'événements, la décision a été prise d'annuler le tournoi», ont déclaré les organisateurs dans un communiqué, alors que l'US Open doit démarrer le 31 août, à New York.

«Il y a trop de problèmes externes non résolus, notamment des restrictions de voyages internationaux et l'évolution inquiétante du contexte sanitaire et sécuritaire, ce qui nous a forcés à prendre cette décision, par souci d'équité envers les joueurs», déclare Mark Ein, directeur du tournoi, un ATP 500, cité dans le communiqué. De nombreux pays ont fermé, partiellement ou totalement, leurs frontières afin d'endiguer la propagation du coronavirus qui a fait quelque 610 000 morts dans le monde.

Des doutes pour New York

Cette annulation reporte encore la reprise de la saison masculine de tennis, à l'arrêt depuis début mars à cause de la pandémie. Elle est désormais censée reprendre le 22 août avec le Masters 1000 de Cincinnati, exceptionnellement programmé à New York cette année. Cependant, la situation sanitaire aux États-Unis, pays le plus touché au monde par le coronavirus avec plus de 140 000 décès pour plus de 3,8 millions de cas déclarés, fait douter de sa tenue, tout comme celle de l'US Open.

Ce qui doit être le premier tournoi du Grand Chelem depuis l'arrêt du circuit est censé démarrer dans la foulée, le 31 août à New York. Plusieurs joueurs de premier plan, dont le n°1 mondial Novak Djokovic, qui a contracté le virus lors d'un tournoi-exhibition, ont émis des doutes sur leur venue à Flushing Meadows.

(L'essentiel/afp)

Ton opinion