Trains Luxembourg-Lorraine – Le trafic perturbé «au moins jusqu'à jeudi»

Publié

Trains Luxembourg-LorraineLe trafic perturbé «au moins jusqu'à jeudi»

BETTEMBOURG - Le trafic entre le Luxembourg et la Lorraine ne reviendra pas à la normale avant plusieurs jours. Ce mercredi, c'est donc le système D qui prévaut.

Editpress

Mercredi, le trafic entre Thionville et Luxembourg a partiellement repris avec un train par heure et par sens. Le temps de trajet est allongé de 50 minutes par rapport à l'horaire théorique, précise la SNCF. Des bus circulent également entre Thionville et Bettembourg. À Bettembourg, les voyageurs sont invités à utiliser les trains de la ligne 60 (Rodange – Esch/Alzette – Luxembourg), qui partent toutes les 15 minutes, pour rejoindre la Gare de Luxembourg. À noter que certains bus amènent les voyageurs jusqu'à la gare de Luxembourg

Suite à l'incident survenu à Bettembourg, les TGV sont aussi impactés. Le TGV 2891 (départ à Luxembourg à 18h59) sera remplacé par un bus qui conduira les usagers vers la Gare TGV Lorraine où ils pourront rejoindre leurs trains. Le TGV Luxembourg-Paris-Est, de 13h09 (arrivée à Paris-Est à 15h20) est aussi supprimé. Les CFL ont mis en place un service de bus de substitution au départ de Luxembourg, à destination de Metz-Ville.

Nouveaux tests ce mercredi

L'inondation, lundi vers 16h30, de la salle technique du poste directeur de la gare de Bettembourg, continue donc de perturber le trafic ferroviaire entre le Luxembourg et la France. La circulation sera difficile «au moins jusqu'à jeudi inclus».

Située au sous-sol du poste directeur de Bettembourg, la salle technique a été noyée sous 1,50 m d'eau. «Cette eau a été pompée et des premières réparations ont été effectuées mais elles ne permettent pas pour l'instant de rétablir un trafic normal», a indiqué un porte-parole des CFL, contacté par L'essentiel. «Mercredi, nous effectuerons de nouveaux tests et les pièces et relais endommagés continueront à être séchés. Ce n'est que jeudi qu'une décision sera prise pour un éventuel retour à la normale du trafic vendredi», ont précisé les CFL.

Un «aiguilleur du ciel»

Selon le porte-parole de la compagnie ferroviaire, il n'est pas anormal qu'une salle technique, équipée d'armoires et de relais électro-mécaniques, se trouve en sous-sol, car elle «ne nécessite que très peu d'entretien». C'est la première fois que le poste directeur de Bettembourg subit une telle inondation. Une enquête technique est en cours pour déterminer les causes de la montée des eaux dans le local technique, alors qu'aucun cours d'eau ne passe à proximité. «Dès qu'elles seront connues, des mesures seront évidemment mises en œuvre pour éviter qu'un tel phénomène ne se reproduise», ont précisé les CFL.

Le poste directeur de Bettembourg sert spécifiquement à réguler le trafic des trains entre Bettembourg et Thionville. Son rôle consiste également à garantir la sécurité sur les voies, grâce à la gestion des signaux. Il peut donc être considéré comme un «aiguilleur du ciel» à l'échelle du trafic ferroviaire.

(PP/NC/L'essentiel)

Ton opinion