Droit de retrait à la SNCF – Le trafic reprend avec plus de patrouilles

Publié

Droit de retrait à la SNCFLe trafic reprend avec plus de patrouilles

METZ - Réunis ce matin, les contrôleurs de la ligne SNCF Nancy-Luxembourg ont décidé de reprendre le travail. Une décision prise suite au renforcement de la sécurité dans les trains.

Pour répondre aux différentes agressions réalisées contre les contrôleurs du sillon lorrain, des patrouilles spéciales seront mises en place.

Pour répondre aux différentes agressions réalisées contre les contrôleurs du sillon lorrain, des patrouilles spéciales seront mises en place.

Editpress

Le droit de retrait exercé par les contrôleurs du sillon lorrain aura duré moins de 24 heures. Réunis en comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail mardi matin, les contrôleurs ont décidé de reprendre le travail malgré les deux agressions et les deux outrages survenus en cinq jours entre Nancy et Luxembourg.

«Nous avons obtenu un renforcement de la sécurité sur la ligne avec la mise en place de patrouilles spécialisées de la police des chemins de fer, mais cette mesure ne sera effective que jusque vendredi, indique Thomas Merlin, contrôleur et syndicaliste de Sud Rail, joint mardi par L'essentiel Online. Le problème tient cependant au fait que c'est une mesure à court terme et que le problème ne va pas disparaître lundi prochain».

Retour à la normale prévu mardi soir

Dans la ligne de mire du syndicaliste, les trains qui s'arrêtent à tous les arrêts entre Metz et Thionville et ceux de la ligne entre Forbach et Sarrebruck. «Une nouvelle réunion est prévue jeudi pour tenter de juguler le problème qui prend de l'ampleur ces derniers temps, précise Thomas Merlin. Il faut juste que les décisions qui seront prises soient appliquées, ce qui pose le problème des effectifs qui restent insuffisants pour assurer ces nouvelles missions».

Du côté des usagers, cette reprise du travail par les contrôleurs du sillon lorrain va se traduire par la fin progressive des perturbations. «Quelques retards peuvent toujours survenir, mais le retour à la normale est prévu pour ce soir», indique un porte-parole de la SNCF Lorraine, contacté mardi par L'essentiel Online. Mardi matin, le trafic entre Metz et Luxembourg avait été assuré par 18 bus afin de suppléer aux trains laissés à quai.

(Jmh/L'essentiel Online)

Ton opinion