Arrestation au Venezuela – Le «vampire» de Maduro placé sous les verrous

Publié

Arrestation au VenezuelaLe «vampire» de Maduro placé sous les verrous

Antonio Ledezma, maire de Caracas, a été arrêté jeudi, selon son épouse. Le président vénézuélien Nicolas Maduro l'accuse d'être à l'origine des manifestations anti-gouvernementales de novembre.

«Ils ont porté des coups de poing à Antonio Ledezma, ils ont détruit tout ce qu'ils ont trouvé sur leur passage, ils ne lui ont pas laissé le temps de parler, ils n'ont pas laissé de temps pour informer qui que ce soit», a déclaré son épouse, Mitzy Capriles de Ledezma, à la Radio Union. Selon elle, de «nombreux» membres des services de renseignement (Sebin) sont arrivés à bord de «dix blindés» au bureau du maire pour procéder à son arrestation.

Âgé de 59 ans, M. Ledezma est un vétéran de l'opposition vénézuélienne et a été sénateur, député et gouverneur du district de Caracas. Il a été élu maire de Caracas en 2009 puis réélu à cette fonction en 2013.

«Sans fondement et fausses»

Le président Maduro accuse M. Ledezma, qu'il surnomme «le vampire», d'être un des initiateurs des manifestations antigouvernementales au Venezuela au cours desquelles 43 personnes ont été tuées entre février et mai 2014. Dans une allocution à la télévision, il a réitéré ses accusations selon lesquelles l'opposition, avec l'appui de Washington, cherchait à le faire tomber.

Les États-Unis ont de leur côté qualifié de «fausses» les accusations du président Maduro selon lesquelles l'opposition aurait, avec l'appui de Washington, fomenté un coup d'État. «Les accusations portées par le gouvernement vénézuélien selon lesquelles les États-Unis seraient impliqués dans une conspiration pour un coup (d'État) et une déstabilisation sont sans fondement et fausses», a indiqué dans un communiqué la porte-parole du département d'État, Jennifer Psaki.

(L'essentiel/ats)

Ton opinion