Burkina Faso: Le véhicule ne transportait pas de farine de manioc, mais de la cocaïne
Publié

Burkina FasoLe véhicule ne transportait pas de farine de manioc, mais de la cocaïne

Une saisie record de drogue a eu lieu, il y a une semaine, au Burkina Faso, pays considéré comme plaque tournante du trafic vers l’Europe. Les douanes ont «désossé» un véhicule avec de multiples cachettes.

Officiellement, le véhicule saisi par les douanes du Burkina Faso transportait de la farine de manioc. Il s’agissait en fait d’une autre poudre blanche.

Officiellement, le véhicule saisi par les douanes du Burkina Faso transportait de la farine de manioc. Il s’agissait en fait d’une autre poudre blanche.

photo d’illustration AFP

Plus de 115 kilogrammes de cocaïne ont été saisis, le 19 mai, à Bobo-Dioulasso, dans le sud-ouest du Burkina Faso, un record pour ce pays de transit de stupéfiants vers l’Europe, a annoncé, mercredi, la direction générale des douanes. La saisie de cette drogue a été opérée par la brigade mobile des douanes, qui a «mis la main sur un trafic illicite composé de 96 plaquettes de cocaïne, d’un poids total de 115,158 kg».

La valeur marchande de la drogue saisie est estimée à 7,5 milliards de Francs CFA (près de onze millions d'euros). «Cette saisie record de cocaïne, savamment dissimulée dans des cavités spécialement aménagées dans un véhicule», a permis d’éviter «le possible déversement de cette puissante drogue sur le territoire national et vers d’autres destinations», estiment les douanes.

Le véhicule dans lequel la drogue a été découverte transportait officiellement un chargement de farine de manioc, a indiqué une source sécuritaire. Il venait de Sierra Leone et transitait par le Burkina, avec pour destination le Ghana, selon elle.

La drogue transite par le désert

Le Burkina Faso est l’un des pays d’Afrique de l’Ouest considéré comme plaque tournante du trafic de drogue vers l’Europe. Elle y arrive généralement en provenance de ports d’Afrique de l’Ouest, pour prendre ensuite la direction du nord, vers les déserts malien et libyen.

(AFP)

Ton opinion

0 commentaires