Au Luxembourg – «Le virus est dangereux» et «le vaccin fonctionne»
Publié

Au Luxembourg«Le virus est dangereux» et «le vaccin fonctionne»

LUXEMBOURG - Comme chaque jeudi à la mi-journée, les soignants du Luxembourg ont respecté une minute de silence pour alerter sur les dangers de la pandémie.

Les collaboratrices et collaborateurs du CHNP se sont réunis au centre thérapeutique d'Useldange.

Les collaboratrices et collaborateurs du CHNP se sont réunis au centre thérapeutique d'Useldange.

CHNP

Les soignants de tout le Luxembourg se sont unis ce midi pour une minute de silence pour attirer l'attention sur les conséquences de la pandémie sur le secteur des soins et de la vie privée de chacun. Sous les mots d'ordre #YesWeCare et #ImpfeWierkt, les blouses blanches ont mené cette action pour la dixième fois.

«Le taux d'infection augmente et influe sur la gestion des hôpitaux. Nous notons un nombre croissant d'absences pour cause de quarantaines et d'isolements partout dans la société civile», regrettent les organisateurs du mouvement, qui rappellent que «si la gravité de la maladie semble moindre chez les personnes vaccinées, la grande majorité des hospitalisations concerne des personnes non vaccinées». Ces dernières sont en effet largement majoritaires en soins intensifs, alors qu'elles ne représentent que 16,3% de l'ensemble de la population.

#YesWeCare veut donc faire passer quelques messages. «Le virus existe, il est dangereux et il tue», martèle un communiqué. Trois nouveaux décès ont ainsi été annoncés mercredi soir. «Le vaccin fonctionne, 9 milliards de doses ont permis d'en récolter toutes les preuves», continuent les organisateurs, qui invitent toute la population à participer au mouvement. «Un secteur en sous-effectif chronique pourra supporter cette vague uniquement si toute la population nous soutient en respectant scrupuleusement les gestes barrières». Et de préciser que le masque doit couvrir «la bouche ET le nez».

(L'essentiel)

Ton opinion