Epidémie – Le virus qui tue les chevaux identifié au Luxembourg

Publié

ÉpidémieLe virus qui tue les chevaux identifié au Luxembourg

LUXEMBOURG - Un premier cas d'herpèsvirose équine a été identifié sur un cheval au Grand-Duché. Le gouvernement livre ses recommandations.

L'herpèsvirose équine est une maladie particulièrement contagieuse chez les chevaux.

L'herpèsvirose équine est une maladie particulièrement contagieuse chez les chevaux.

Pierre Tritz/Respe

Un premier cas d'herpèsvirose équine, un virus particulièrement virulent qui touche les chevaux, a été identifié au Luxembourg, rapporte l’Administration des services vétérinaires (ASV), lundi après-midi. «Face aux inquiétudes», l’ASV tient à rappeler que «le virus n’est pas transmissible des équidés à l’homme. La maladie de la rhinopneumonie virale équine existe sous plusieurs formes dont la forme nerveuse est la plus dangereuse», indique le communiqué transmis par le ministère de l'Agriculture.

«Celle-ci est causée par un herpès virus qui se transmet de façon directe ou indirecte par contact entre les chevaux. Fortement contagieux et pouvant subsister à l'état latent dans l'organisme, ce virus représente un risque sanitaire important», précise l'ASV, qui appelle les propriétaires concernés par un cas ou une suspicion de maladie à «prendre les mesures en concertation avec le vétérinaire traitant, afin d’éviter que le virus ne se transmette à d’autres chevaux de l’écurie ou du manège».

Une maladie très contagieuse

Le ministère rappelle également que la vaccination permet d'éviter les formes graves de la maladie. Dans un article publié dans L'essentiel, le responsable du centre équestre Kandel Frères, à Strassen, expliquait avoir déjà procédé à une vaccination de plusieurs bêtes. Une initiative qui va se poursuivre, en plus d'une vigilance particulière sur le respect des «gestes barrières».

«C'est comme le Covid, pour les chevaux. Il faut que l'on fasse attention avec le matériel, ne pas déplacer les animaux, bien se laver les mains, ne pas caresser les autres chevaux», témoignait Claude Kandel.

Les compétitions d'équitation prévues en Europe ont été annulées jusqu'au 28 mars en raison de l'épidémie d'herpès virus équin de type 1 (HVE-1), apparu il y a un mois lors d'une épreuve à Valence (Espagne), a annoncé mercredi la Fédération internationale (FEI). L'herpèsvirose de type 1 est une maladie très contagieuse touchant les chevaux, qui peuvent souffrir de problèmes respiratoires et neurologiques, voire mourir. Elle peut également provoquer des avortements infectieux.

(th/L'essentiel)

Ton opinion