Amiante au Luxembourg – L’école Aloyse-Kayser se fait toujours attendre

Publié

Amiante au LuxembourgL’école Aloyse-Kayser se fait toujours attendre

LUXEMBOURG - Trois ans après sa démolition, pour cause d’amiante, l’école Aloyse-Kayser n’est pas reconstruite.

Après avoir été répartis dans différentes écoles de la capitale, les quelque 200 élèves d’Aloyse-Kayser sont dans des conteneurs.

Après avoir été répartis dans différentes écoles de la capitale, les quelque 200 élèves d’Aloyse-Kayser sont dans des conteneurs.

En mars 2012, l’école Aloyse-Kayser était évacuée d’urgence en raison de la présence d’amiante dans l’établissement du quartier de Belair. Les bâtiments avaient été démolis dans la foulée et les autorités de l’époque promettaient une reconstruction, sur le même site, en deux ans.

Trois ans plus tard, les parents d’élèves et leurs enfants ne voient toujours rien venir. Le chantier n’a même pas démarré. «Rien ne bouge, déplore ainsi une maman. Les enfants sont toujours dans des conteneurs, avec une accessibilité très limitée aux abords de l’école, c’est scandaleux. Et il n’y a aucune facilité de parking. En plus, les enfants doivent faire les trajets jusqu’au centre sportif», à 700 m des préfabriqués où les élèves sont scolarisés depuis la rentrée scolaire 2012.

«Des objections des parents et enseignants»

Qui plus est, les parents ont l’impression de se faire trimballer par la commune de Luxembourg. «L’architecte de la Ville promet depuis des mois le début de la reconstruction. Mais les parents commencent à en avoir marre», soupire la maman. Contactées à plusieurs reprises sur le sujet, les autorités communales n’ont pas donné suite et ne semblaient pas en mesure de dégager un échéancier pour les travaux.

Lors d’une séance du conseil communal d’octobre 2014, l’échevine libérale Simone Beissel avait justifié les retards par «des objections des parents et enseignants» qui avaient conduit à remanier le projet, notamment sur l’orientation de la cour de récréation. C’était il y a sept mois...

(Jérôme Wiss/L'essentiel)

Ton opinion