Cérémonie – Leo Messi remporte son septième Ballon d'or

Publié

CérémonieLeo Messi remporte son septième Ballon d'or

Lionel Messi a remporté le Ballon d'or 2021. La star argentine devance le Polonais Robert Lewandowski et l'Italien Jorgihno.

Lionel Messi est le joueur qui a remporté le plus de Ballons d'or.

Lionel Messi est le joueur qui a remporté le plus de Ballons d'or.

AFP/Franck Fife

Quel règne impérial! Sans partage, Lionel Messi a remporté le Ballon d'or 2021, le septième pour l'Argentin et le premier de l'histoire du Paris SG, s'isolant un peu plus au firmament du football, après avoir devancé lundi Robert Lewandowski et Jorginho.

La victoire en Copa America cet été, son premier trophée en 16 ans sous le maillot argentin, a très certainement fait pencher la balance en faveur de l'ancien barcelonais pour devancer Lewandowski.

«J'y suis enfin arrivé avec l'Argentine»

Et de sept! Messi a déjà été sacré six fois auparavant (2009, 2010, 2011, 2012, 2015 et 2019) sous le maillot du Barça, qu'il a quitté en larmes cet été pour rejoindre le PSG, après 20 ans en «blaugrana».

«Je pense que j'ai obtenu ce trophée pour ce que nous avons réussi à faire à la Copa America», a estimé le lauréat. Cet été, il a guidé l'Argentine à son premier trophée depuis 28 ans, et le premier trophée majeur de «La Pulga» (La Puce) sous ce maillot, après quatre finales perdues, trois en Copa America (2007, 2015 et 2016), une en Coupe du monde (2014).

«Après m'être battu pendant des années et avoir trébuché fréquemment, j'y suis enfin arrivé», a souri Messi.

Gala maussade en revanche pour Cristiano Ronaldo, «seulement» sixième de l'édition 2021, et qui a boudé la cérémonie présentée par Didier Drogba et Sandy Heribert, et maugréé sur son compte Instagram, écrivant tout de même: «J'envoie toujours mes félicitations à ceux qui gagnent».

Avec cinq trophées, il prend du retard dans sa compétition avec Messi et les années filent, rendant de moins en moins probable que l'Argentin soit rattrapé.

Lewandowski aussi est déçu. Il ne deviendra pas cette année le premier Ballon d'or polonais. Le buteur du Bayern a probablement raté le coche quand France Football a décidé de ne pas attribuer son prestigieux trophée en 2020, année tronquée par l'épidémie de Covid-19.

Classé 4e en 2015, 8e en 2019, «Lewy» obtient tout de même le meilleur classement pour un joueur polonais, après les troisièmes places de Kazimierz Deyna (Legia Varsovie) en 1974 et Zbigniew Boniek (Widzew Lodz/Juventus) en 1982. Fair play, Messi lui a lancé de la scène: «Tu l'as mérité l'an passé, j'espère que France Football va te le donner parce que tu mérites de l'avoir chez toi».

Lewandowski se console aussi avec le prix de meilleur buteur de l'année, créé pour cette édition par France Football. «Je suis très honoré par ce trophée, je sais ce que veut dire être là sur le terrain, être un buteur, parvenir à ses fins», a dit Lewandowski.

Benzema aussi a rêvé du Ballon d'or. Longtemps annoncé parmi les favoris, il termine au pied du podium (4e), de loin son meilleur classement. Classé pour la septième fois, sa plus belle place était jusqu'alors 16e en 2014.


(L'essentiel)

Ton opinion