Seconde Guerre mondiale – L’épave d’un avion retrouvée 77 ans plus tard
Publié

Seconde Guerre mondialeL’épave d’un avion retrouvée 77 ans plus tard

Un C-46 disparu en janvier 1945 au-dessus de l’État indien d’Arunachal Pradesh a été localisé dans l’Himalaya, après des recherches qui ont coûté la vie à trois guides.

Les treize passagers avaient perdu la vie dans le crash.

Les treize passagers avaient perdu la vie dans le crash.

AFP

L’épave d’un avion de l’armée américaine porté disparu pendant la Seconde Guerre mondiale a été localisée dans l’Himalaya, 77 ans après le crash de l’appareil et la mort de ses 13 occupants. Cette découverte a été réalisée à la suite de périlleuses recherches commanditées par le fils de l’un des passagers. Elles ont coûté la vie à trois guides. Le C-46 venait de Kunming, dans le sud de la Chine, quand il a été pris dans une tempête au-dessus d’une zone montagneuse de l’État indien d’Arunachal Pradesh en janvier 1945.

«On n’avait plus jamais entendu parler de cet avion. Il avait tout simplement disparu», a déclaré cette semaine Clayton Kuhles, président fondateur de l’organisation non gouvernementale MIA Recoveries, qui a conduit les recherches. L’Américain et son équipe de guides de l’ethnie locale Lisu ont été confrontés à des conditions extrêmes dans les montagnes. Ils ont parfois dû traverser des rivières aux eaux profondes et camper par des températures glaciales en haute altitude.

«C’est à la fois triste mais joyeux»

En septembre dernier, trois de ces guides sont morts d’hypothermie, dans la phase initiale de l’expédition, tandis qu’ils campaient en pleine tempête de neige. Le mois dernier, l’équipe a finalement découvert l’épave de l’avion au sommet d’une montagne enneigée, où elle a pu être identifiée grâce à son numéro encore visible sur la queue de l’appareil. Aucune dépouille de passagers n’y a été retrouvée.

Clayton Kuhles était missionné par Bill Scherer, fils d’un officier à bord de l’avion. «Tout ce que je peux dire, c’est que je suis fou de joie, simplement de savoir où il se trouve. C’est à la fois triste mais joyeux», a-t-il confié par courriel depuis New York. «J’ai grandi sans père. Je ne pense qu’à ma pauvre mère, à la réception du télégramme l’informant que son mari avait disparu et qu’elle se retrouvait seule avec moi, bébé de 13 mois», a-t-il ajouté.

Des centaines d’avions militaires américains ont disparu sur le théâtre des opérations en Inde, en Chine et en Birmanie pendant la Seconde Guerre mondiale. Si les tirs hostiles des forces japonaises sont à l’origine de certaines pertes d’avions, selon Clayton Kuhles, la majorité s’est abîmée en affrontant la glace ou des vents de la force d’un ouragan, entre autres.

(L'essentiel/AFP)

Ton opinion