Logement au Luxembourg – Les aides à la rénovation ont trouvé leur public
Publié

Logement au LuxembourgLes aides à la rénovation ont trouvé leur public

LUXEMBOURG – Depuis que les aides ont été gonflées en juin dernier, le nombre de dossiers de demande a nettement augmenté, selon le gouvernement.

Les maisons passives sont très recherchées et subventionnées.

Les maisons passives sont très recherchées et subventionnées.

Editpress

Les aides destinées à l’amélioration écologique des logements ont la cote. Depuis le lancement du programme Neistart Lëtzebuerg, en juin 2020, les autorités ont traité davantage d’accords de principe, ont indiqué mercredi Carole Dieschbourg et Henri Kox (Déi Gréng), ministres de l’Environnement et du Logement, en réponse à une question du député David Wagner (déi Lénk).

Au total, 650 de ces dossiers rédigés sur la base d’un conseil en énergie ont été transmis en 2020, dont 570 depuis la réforme du 1er juin pour un montant de 10 millions d’euros. À titre de comparaison, 401 et 473 dossiers avaient été constitués les deux années précédentes, avant l’arrivée de Neistart Lëtzebuerg, qui propose des aides jusqu’à 50% plus élevées que précédemment.

La majorité des demandes concernent la construction de maisons passives. Elles absorbent la moitié du budget alloué par Neistart Lëtzebuerg. Viennent ensuite des systèmes de chauffage basés sur les énergies renouvelables, puis le photovoltaïque et la rénovation énergétique. Les intéressés cumulent parfois les aides avec des prêts climatiques à taux zéro.

(jg/L'essentiel)

Ton opinion