Signe de protestation: Les Allemands se couvrent la bouche sur la photo d'avant-match

Publié

Signe de protestationLes Allemands se couvrent la bouche sur la photo d'avant-match

Les joueurs de la Mannschaft ont renoncé au brassard «One Love» mais ont mis leur main devant la bouche pour dénoncer la censure imposée par la Fifa.

Les joueurs ont protesté en mettant la main devant la bouche.

Les joueurs ont protesté en mettant la main devant la bouche.

DPA

Le manager de la sélection allemande, Oliver Bierhoff, n'avait pas exclu un geste symbolique des joueurs à l'occasion du match contre le Japon. «Nous allons voir. Cela a beaucoup préoccupé les joueurs», avait-il dit à la télévision allemande ARD. Si Manuel Neuer a renoncé au brassard «One Love», les joueurs allemands se sont ostensiblement mis la main devant la bouche sur la photo d'équipe avant leur premier match du Mondial contre le Japon lundi. Une protestation apparente aux menaces de sanctions sportives de la Fifa pour empêcher le port du brassard «One Love» au Qatar.

Les sept fédérations européennes, dont l'Allemagne, qui avaient prévu de porter un brassard coloré «One Love» contre les discriminations, ont renoncé lundi face à la menace de «sanctions sportives» par la Fifa, qui ne les a pas précisées. Cette menace a été très critiquée en Allemagne où de nombreuses voix se sont élevées pour appeler les joueurs de la Mannschaft à la défier.

«Je pense qu'il faut montrer ouvertement ce genre de symboles»

La ministre de l'Intérieur, Nancy Faeser, qui assiste au match a décidé de porter le brassard si controversé. Interrogée mercredi matin sur la chaîne allemande Die Welt, elle a incité les fans allemands au Qatar à porter ce genre de symboles, tout en insistant sur le fait qu'elle ne pouvait pas garantir leur sécurité. «Je pense qu'il faut montrer ouvertement ce genre de symboles», a répondu la ministre social-démocrate, questionnée sur ce que devaient faire les fans allemands au Qatar.

Le vice-chancelier allemand, Robert Habeck, a par ailleurs encouragé les joueurs de la Mannschaft à le porter, malgré l'interdiction de la FIFA. «Je pense que l'on doit maintenant porter le brassard», a dit le ministre de l'Economie, dans une émission télévision mardi soir sur la chaîne allemande ZDF. Il a ajouté qu'il «tenterait peut-être (sa) chance» s'il était joueur. Le ministre écologiste a indiqué qu'il «serait intéressé de voir ce que l'arbitre ferait si un (joueur, ndlr) venait avec le brassard».

La Fédération internationale de football (Fifa) a menacé, selon plusieurs fédérations nationales, de «sanctions sportives» les capitaines qui porteraient un brassard OneLove. Face à ces menaces, l'Angleterre, l'Allemagne et cinq autres équipes européennes ont renoncé à porter les brassards inspirés du drapeau arc-en-ciel, symbole des communautés LGBTQ+.

Premier pays du Moyen-Orient à accueillir depuis dimanche le Mondial de football, le Qatar a assuré que tous les supporters seraient les bienvenus sans discrimination, bien que la loi du pays pénalise l'homosexualité.

(AFP)

Ton opinion

24 commentaires