Au Luxembourg – Les appels de «Microsoft» sont une arnaque
Publié

Au LuxembourgLes appels de «Microsoft» sont une arnaque

LUXEMBOURG - Les tentatives de phishing par mail ou par téléphone se multiplient au Luxembourg, avertit l'ABBL, qui met les résidents en garde!

Attention aux arnaques par téléphone!

Attention aux arnaques par téléphone!

Attention arnaque! Si quelqu'un vous téléphone en affirmant être de l'équipe de support de Microsoft, c'est probablement un escroc. L'Association des banques et banquiers - Luxembourg (ABBL) avertit ce lundi matin d'une «nette augmentation des attaques de phishing au Luxembourg». Ces tentatives d'arnaque «se font principalement par téléphone, mais aussi par e-mail», l'objectif de l'escroc étant «d'obtenir de la victime des données d'accès à l'e-banking ou des données de carte de crédit».

Soyez sur vos gardes, donc. L'ABBL explique comment l'arnaque fonctionne. Vous recevez un appel d'une personne qui «prétend être un employé du service de support» de Microsoft. Cette personne vous met la pression en affirmant avoir détecté un virus sur votre PC ou que vous utilisez une version vulnérable d'un logiciel. Prétendant vouloir vous aider, il «propose ensuite une assistance directe en utilisant un accès à distance», par exemple TeamViewer, et prend le contrôle de votre ordinateur.

Il prend la main sur votre compte

Au bout de quelques minutes, «le pirate prétend que le problème a été résolu», poursuit l'ABBL. Il vous demande alors de payer 5 à 10 euros via un virement sur un compte bancaire étranger. Une fois le paiement effectué, «l'écran devient noir». Le pirate vous dit d'attendre quelques minutes, tout est normal. Seulement, votre session de e-banking est toujours ouverte et l'escroc a toujours la main sur votre ordinateur. Il en profite pour pomper l'argent de votre compte pour l'envoyer ailleurs.

Une autre version de l'arnaque se fait par mail. Celui-ci est marqué «urgent» et vous dit que votre abonnement à Netflix ou Amazon ou autre a été refusé et que vous devez mettre à jour vos données de paiement, explique l'ABBL. Si vous ne payez pas, les mails deviennent de plus en plus pressants et vous disent que votre abonnement sera résilié si vous ne saisissez pas votre numéro de carte de crédit. Mais si vous les saisissez, «l'écran se fige. Pendant ce temps, le pirate vole les détails de votre carte de crédit et tente d'effectuer d'autres paiements».

Incohérences dans les mails

L'ABBL invite donc les résidents à maintenir leurs logiciels à jour, notamment le navigateur, l'antivirus et le système d'exploitation. Il faut aussi se méfier des mails se prétendant de la banque et demandant des informations sensibles, comme votre mot de passe. Votre banque, la vraie, ne communiquera avec vous que de manière sécurisée via votre compte bancaire en ligne.

Et souvent, dans ces mails frauduleux, en étant attentif, vous pourrez trouver une incohérence, quelque chose qui ne colle pas et doit vous mettre la puce à l'oreille. Vérifiez par exemple l'adresse de l'expéditeur. En outre, les données de paiement ne doivent être mises à jour que dans la zone sécurisée du site web d'une entreprise, avec un https:// au début de l'adresse url. Enfin, soyez encore plus vigilant sur vos gsm et tablettes, repérer les tentatives de phishing peut être plus compliqué.

(L'essentiel)

Ton opinion