Traitements médicaux – «Les Arlonais iront se faire soigner au Luxembourg»

Publié

Traitements médicaux«Les Arlonais iront se faire soigner au Luxembourg»

ARLON - Au sud de la Belgique, les autorités sont inquiètes. L'hôpital d'Arlon pourrait fermer... au profit du Luxembourg?

Les hôpitaux luxembourgeois pourraient profiter de la fusion d'établissements au sud de la Belgique.

Les hôpitaux luxembourgeois pourraient profiter de la fusion d'établissements au sud de la Belgique.

Editpress

De l'autre côté de la frontière, en Belgique, on envisage la fusion des cliniques de Bastogne, de Libramont et d'Arlon en un nouvel hôpital, qui serait installé à Molinfaing, près de Neufchâteau. Un projet qui doit encore être validé par l'Intercommunale qui représente les hôpitaux de la Province de Luxembourg, Vivalia, mais qui fait bondir les autorités arlonaises.

«L'audit (qui préconise la fusion des hôpitaux) part du postulat que les Arlonais qui viennent se faire soigner à la clinique d'Arlon iront à Molinfaing. Mais il se trompe, estime Vincent Magnus, le bourgmestre d'Arlon. Pourquoi iraient-ils faire 50 km jusqu'à Molinfaing, alors qu'à moins de 20 km, il y a le Luxembourg?».

D'ailleurs, si 83% des Arlonais vont se faire soigner à la clinique d'Arlon, à Martelange, ils ne sont déjà plus que 47,2%. Une partie des autres passent déjà la frontière. «En matière de santé, c'est la proximité qui prime, constate M. Magnus. J'ai des contacts avec les hôpitaux luxembourgeois, qui nous remercient déjà. Cette délocalisation serait une aubaine pour eux».

(Julie Fohal)

Ton opinion