«Assassin's Creed III» – Les assassins ne font pas dans la dentelle

Publié

«Assassin's Creed III»Les assassins ne font pas dans la dentelle

En consentant beaucoup d'efforts sur «Assassin's Creed III», Ubisoft offre l'épisode de la maturité à sa meilleure franchise.

Il aura fallu plus de trois ans à Ubisoft Montréal pour pondre un troisième opus magistral qui comblera ses aficionados. Plongé dans l'Angleterre du XVIIIe siècle, le héros doit glaner des infos pour éviter la fin du monde. Ce périple va le faire voyager jusqu'à Boston, une bourgade crasseuse du nord des États-Unis.

S'ensuit une aventure pleine de rebondissements, dans un pays en pleine construction. Un soin tout particulier a été apporté à la création d'une atmosphère fidèle à l'histoire. En outre, le gameplay a été peaufiné, ainsi que les animations des personnages, ce qui rend les combats bien plus dynamiques, dans des environnements somptueux et très vivants. Grâce, notamment, à tous les détails qui fourmillent en arrière-plan.

Doté de modes multijoueurs intéressants, dont la Meute, qui offre la possibilité à quatre joueurs d'éliminer des cibles en se coordonnant, «AC3» peut également compter sur une pléthore de quêtes annexes qui doublent le temps de jeu de l'intrigue principale. Bref, malgré quelques petits bugs, c'est déjà Noël chez Ubisoft!

Ton opinion