Consommation au Luxembourg – Les assurances font face à «des frais en plus»
Publié

Consommation au LuxembourgLes assurances font face à «des frais en plus»

LUXEMBOURG – L’Union luxembourgeoise des consommateurs dénonce une hausse des primes d’assurance, que les professionnels tentent de justifier.

Les pénuries et le renchérissement des coûts pèsent sur les primes.

Les pénuries et le renchérissement des coûts pèsent sur les primes.

Les compagnies d’assurance ont récemment procédé à des «augmentations drastiques», déplore l’Union luxembourgeoise des consommateurs (ULC). Selon elle, certains ménages ont subi des hausses «de 15% et plus» concernant les primes d’assurances habitation. L’ULC juge «pour le moins très douteux que des augmentations de prix d’une telle ampleur puissent être justifiées».

«Il existe des contrats indexés pour éviter la sous-assurance, c’est-à-dire que les sommes assurées ne suffisent pas à couvrir les sinistres», explique Marc Hengen, administrateur délégué de l’Association des compagnies d’assurance et de réassurance (ACA). L’explication viendrait de la situation actuelle, avec les pénuries et le renchérissement des coûts: «Il y a des frais en plus de réparation, de construction, mais aussi dans l’automobile»».

«L’État peut très bien intervenir»

Marc Hengen précise que «lorsque les contrats prévoient une mesure de réindexation, les clients sont prévenus des changements et disposent d’un droit de résiliation». La situation du Luxembourg ne serait pas unique puisque les prix des assurances «ont augmenté au niveau mondial».

Face à cette situation, l’ULC estime que «l’État peut très bien intervenir de manière régulatrice», afin d’éviter que «davantage de ménages tombent dans le piège de la pauvreté ou qu’ils s’endettent encore plus». Marc Hengen répond que les compagnies «restent des acteurs privés, dont l’activité doit rester rentable».

(Joseph Gaulier/L'essentiel)

Ton opinion