Transport aérien – Les avions de Luxair volent aussi presque à vide
Publié

Transport aérienLes avions de Luxair volent aussi presque à vide

LUXEMBOURG - Les compagnies aériennes des grands hubs qui veulent conserver leurs créneaux doivent effectuer au moins la moitié des atterrissages prévus.

Les avions Luxair volent eux aussi actuellement à vide ou presque à travers l'Europe pour ne pas perdre les droits d'atterrissage au profit de la concurrence.

Les avions Luxair volent eux aussi actuellement à vide ou presque à travers l'Europe pour ne pas perdre les droits d'atterrissage au profit de la concurrence.

DPA

Les gigantesques plateformes aéroportuaires comme Francfort, Londres-Heathrow ou Paris-Charles de Gaulle sont généralement surchargées. Grâce à des points de contrôle fixes, les mouvements aériens peuvent être synchronisés avec un plan de vol. L'aéroport de Francfort a par exemple réussi à atteindre une moyenne de plus de 1 400 mouvements quotidiens (décollages et atterrissages) en 2019.

Mais ces chiffres datent d'avant la pandémie de Covid. Durant l'été 2021, ce même aéroport n'a plus enregistré «que» 711 vols par jour en moyenne en période de pointe. Malgré cela, les règles de l'UE stipulent que les créneaux d'atterrissage doivent être utilisés à au moins 50% (et même à 80% avant la crise), au risque d'être perdus. C'est la raison pour laquelle des avions vides survolent chaque jour l'Europe.

«Les compagnies aériennes sont contraintes de voler à vide ou presque»

Pour un petit aéroport comme le Findel, le phénomène est plus marginal. Même en 2019, année record, «seuls» 260 vols par jour en moyenne ont décollé et atterri à l'aéroport de Luxembourg. Luxair est néanmoins confrontée à ce problème, comme le souligne Luxembourg Times, car elle dessert également les grands hubs comme Francfort ou Roissy-Charles de Gaulle.

Même si la compagnie luxembourgeoise ne donne pas d'informations précises sur le nombre ou les pertes financières dues à ces vols à vide, elle confirme la pratique: «Les compagnies aériennes sont contraintes de voler à vide ou presque pour ne pas enfreindre les règles européennes», déclare un porte-parole de Luxair cité par le Luxemburger Wort.

Plusieurs compagnies aériennes ont déjà déposé une plainte auprès de la Commission européenne contre cette procédure. À lui seul, le groupe Lufthansa effectue actuellement une centaine de «vols commercialement inutiles et à peine occupés», ajoute l'article.

(L'essentiel)

Ton opinion