Les avions se limitent sur le carburant
Publié

Les avions se limitent sur le carburant

Face à la hausse des prix, des compagnies mettent en place des stratégies pour consommer moins.

Les temps sont durs pour les compagnies aériennes. La hausse continue du prix du kérosène pèse lourdement sur leurs marges alors elles cherchent des solutions, pas toujours très nettes, pour consommer moins. Mercredi, les autorités américaines ont rapporté que Continental a fait pression sur ses pilotes pour économiser du carburant sur des vols transatlantiques.

Et ce n'est pas anodin puisque ça aurait contribué à une forte augmentation des demandes d’atterrissage d’urgence en 2007. La statistique ne concerne que l'aéroport de Newark, près de New York, mais elle est éloquente: l'année dernière, Continental a effectué 96 atterrissages d'urgence sur les 151 répertoriés sur ce tarmac.

Brussels Airlines, elle, a opté pour une solution plus pragmatique: ses avions vont voler moins vite. C'est ce qu'a annoncé mercredi la compagnie belge. Selon elle, quelques minutes en plus sur les vols permettront de faire «1,1 million d’euros d’économies» sur sa facture carburant.

Vols moins rapides, allégement des sièges, la compagnie est en train de mettre en place toute une série de mesures pour diminuer sa consommation de kérosène, ce qui permet aussi de réduire les émissions de gaz à effet de serre. D’autres compagnies optent pour la solution classique: Air France vient ainsi de relever une nouvelle fois la surtaxe carburant sur le prix de ses billets.

Linda Cortey

(avec afp)

Ton opinion